Breathe RPG


Partagez | 
 

 Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )   Mar 15 Fév - 20:49

La journée avait commencée de façon...disons plutôt normal pour Addison Montgomery. Cela faisait environ 2 mois qu'elle était rentrée de Los Angeles pour travailler de nouveau au Seattle Grace. Le chef Weber lui avait de toute façon gardé le poste, qui plus est, l'hôpital avait besoin d'augmenter son effectif du fait que le nombre de patients augmentait chaque jours.
La belle rouquine comme chaque matin avait donc pris une douche puis avait passé une chemise blanche à manches courtes dont elle ne lassa pas les boutons jusqu'en haut, ainsi qu'une jupe grise droite montrant donc sa fine taille et s'arrêtant au dessus des genoux ce qui laissait percevoir ses jambes élancées.

Spoiler:
 

Élégante comme il se doit, elle claqua donc la porte de la chambre de l'hôtel où elle était avant de filer au travail.
Toute matinée elle fut occupée et passa bien la moitié du temps au bloc. Puis elle avait eu le temps de manger un bout le midi à savoir une pomme ainsi qu'une salade, en compagnie de Callie Torres. Elle refila aussi net au travail. L'obstétricienne reçu d'ailleurs un coup de téléphone, il s'agissait d'une patiente ou plutôt d'une amie car elle avait son numéro. C'était l'une des amies de Addison, Rebecca Stanson qui était donc enceinte, l'accouchement devait être prévu dans les prochains jours et cette amie venait de faire une chute et était au sol, blessée visiblement sans pouvoir bouger. N'étant pas entrée dans les détails, elle supplia Addison de venir. Sans attendre, la rouquine s'empressa de prendre des instruments médicaux nécessaires puis elle quitta de suite l'hôpital en expliquant à son interne qu'elle devait s'absenter pour une urgence. Ce n'était pas dans ses habitudes de quitter le travail ainsi, c'était à Los Angeles que les consultations "à domicile" se faisaient mais Addie en avait pris le pli. Et puis là, il s'agissait d'une amie, c'était différent, Weber comprendrait.

Se garant au pied de l'immeuble, elle entra donc dans le bâtiment, pris l'ascenseur pour aller jusqu'au 5e étage et puis s'avança dans le couloir pour entrer de suite dans le loft 514.
Une fois dedans, elle appela alors son amie pour savoir où elle se trouvait. Son amie était près des escaliers, du linge était étalé pars terre, en vrac et la blondinette enceinte jusqu'au cou était blessée, saignait un peu au niveau de l'arcade sourcilière, son ventre lui faisait un peu mal et des hématomes se trouvaient sur son corps. Elle avait également terriblement mal au dos et s'inquiétait pour son bébé.

Addie se mis de suite à genoux et rassura son amie en commençant à vérifier que tout allait. C'était surtout pour s'assurer que le bébé allait bien qu'elle était là. Pendant ce temps là alors qu'elle s'occupait de la patiente, elle ne pris pas garde que quelque chose était en train de bouillir sur le feu en cuisine du moins, elle ne pouvait pas l'imaginer et son amie avait visiblement omis ce détail pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité





MessageSujet: Re: Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )   Sam 19 Fév - 17:55

C'est complètement crevé que Marc rentrait à la caserne avec ses collègues, sa garde de 48 heures n'avait pas été de tout repos. Plusieurs gros incendies dans diverses bâtiments, à croire qu'il y avait un pyromane en ville en ce moment, et plusieurs aller retour entre l'autoroute et le Seattle Grace pour des accidents de la route. Le monde devenait fou !!
Marc se laissa tomber lourdement sur une chaise, dans l'espace de repos et posa son casque sur la table.
Las de tout ca, il passa une main sur son visage noircit par la suie. Il avait besoin d'une douche et surtout d'une bonne nuit de sommeil, voir deux même.
Marc était en repos depuis plusieurs heures maintenant, mais on ne quitte pas son poste de pompier comme on quitte son bureau de secrétaire ou autre, non, il avait des obligations et il s'y tenait.
Il remercia son collègue pour la bouteille d'eau qu'il venait de lui lancer de l'autre bout de la pièce, tout en se désaltérant, la sirène se mis à retentir une nouvelle fois. Comme d'habitude, l'adrénaline prenait possession de lui, de tout son corps et en un mouvement, il posa la bouteille sur la table et choppa son casque pour se diriger vers le camion qui n'était pas encore dans le garage.
C'est ca sa vie ! Le stress, la montée d'une énergie en lui des que toute la caserne se met en alerte, un nouveau feu venait d'être déclaré dans le quartier Nord.
Avant de montrer dans le véhicule, son chef lui dit qu'il n'était pas obligé de venir, il était en repos désormais, et l'équipe était au complet, mais on n'arrête pas Marc de cette façon. Il promit que c'etait la dernière avant ses deux jours de repos et puis, il avait encore un peu d'énergie.
Durant le trajet, il avait appris que c'etait un début de feu dans l'appartement d'une femme enceinte, et qu'un gynéco était déjà sur place.
Super, il ne flipperait pas si la jeune femme était sur le point d'accoucher.
Une fois en bas de l'immeuble, il se chargea de prendre des masques à oxygènes ainsi que les bouteilles, l'un de ses collèges commençaient à faire évacuer les reste des résidents du bâtiment, il y avait déjà foule dehors.
Les bras chargés, Marc pris l'escalier de secours, une habitude et surtout il voulait être rassurer que personne n'était en ces lieux.
5eme étage, il poussa la porte, se baissant pour respirer le moins de fumée possible, il courait dans le couloir, regardant à l'intérieur des appartements s'il n'y avait pas âmes qui vivent.
Croissant l'un de ses collègues portant un personne âgée,Fred, lui indiqua qu'il y avait des personnes dans le logement voisin, effectivement, il entendit des appels. Il pouvait sentirent la chaleur des flammes, leur odeur était plus amer et lui brulait presque le nez.
Deux de ses confrères essayaient de maitriser le feu, et l'un deux lui cria qu'il y avait deux femmes de l'autre coté du logement. Il arriva près d'elle au pas de course et se pencha de suite.
Tout va bien se passer, on va vous évacuer ! Il plaça un masque à oxygène sur le visage de la jeune femme blonde avec délicatesse mais rapidement, ses gestes étaient sur.
Vous êtes la gynéco, c'est bien ca ? Dit il en regardant la femme au cheveux de feu^^ On doit la sortir d'ici, elle a des blessures grave ou c'est juste superficielles ? Marc attendait le verdict de la rouquine, tout en lui mettant également sur le visage son masque pour qu'elle reprenne un peu d'air aussi, une fois fait, il sortit un brancard pliables de son sac sur le dos. La technologie faisait des miracle maintenant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )   Mar 22 Fév - 17:01

Addison était donc en train de s'occuper du mieux qu'elle pouvait de Rebecca qui était donc blessée et au sol. D'abord elle fit cesser l'écoulement du sang grâce à une compresse qu'elle pressa sur le visage de la blondinette. Sachant également ce qu'il fallait faire lorsque quelqu'un s'était ouvert, elle fit alors, avec du matériel qu'elle avait dans sa mallette en cuir, quelques points de suture, à vrai dire, deux étaient suffisant et puis, la situation était un peu urgente car le bébé pouvait avoir quelques problèmes, alors qu'elle s'apprêtait à l'ausculter, son amie souffrante ne cessait de gémir de par la douleur, une légère impression de fumée se fit ressentir. D'ailleurs, elle n'avait pas tort d'avoir cette impression car il y avait quelque chose qui avait pris feu dans la cuisine. Une espèce de vague de chaleur et fumée qui s'épaississait envahissait peu à peu le loft.

La rouquine qui avait réussi a appeler les pompiers coupa alors la conversation téléphonique en essayant de déplacer son amie sans pour autant qu'elle ne soit blessée davantage.
Elles avaient réussies à se déplacer un peu mais pas suffisamment rapidement les flemmes commençant à envahir l'espace.
Commençant à tousser, les deux jeunes femmes se cachaient donc la bouche puis au bout de quelques instants alors que la peur avait pris possession de la rouquine, les pompiers arrivèrent enfin. On entendait les sirènes retentir et des gens crier à l'extérieur.

Entendant les hommes de la caserne dans les couloirs, avec leurs sifflets et autres, Addie appela alors à l'aide. Heureusement qu'on l'entendit. D'ailleurs, un homme vint auprès d'elles, le médecin ayant tenté de garder son sang froid le retrouvait une fois qu'elle savait qu'elle n'était plus seule. Parce que la peur était quelque chose qui devait être masqué chez le médecin pour ne pas faire paniquer la patiente davantage.
Quand il demanda confirmation pour savoir si Addison était la gynéco, Addison confirma alors les paroles du jeune homme toujours en se focalisant sur Miss Stanson et répondant



- J'ai eu le temps de faire deux points de sutures mais pour le bébé j'ai pas pu parvenir à l'ausculter, juste en palpant je pense que ça pourrait aller mais il faut vraiment qu'on s'occupe d'elle à l'hopital et qu'on lui fasse des radios ainsi qu'une écho...


Elle savait que tout était entre les mains de personnes expérimentées voyant deux autres pompiers débarquer et s'occuper de la patiente et la mettant sur le brancard pliable.

Sans tarder, le premier pompier plaça un masque à oxygène sur le visage de la gynécologue. Tout se fit rapidement et dans un contrôle extrême de la situation.
Se retrouvant dehors en l'espace d'un instant, Addison insistait pour suivre son amie dans l'ambulance cependant les pompiers insistèrent pour vérfier qu'elle allait bien d'abord.
Soupirant et s'inquiétant pour Rebecca, Addie s'assit donc à l'arrière du camion des pompier et regardait vers l'extérieur la foule de gens qui était spectatrice du spectacle ... elle avait également perdu de vu le pompier qu'elle avait vu en premier dans le loft, et se demandait quand est-ce qu'on la laisserait partir car pour elle, tout allait très bien, ce n'était pas la personne qui avait le plus besoin d'aide.

La suie sur sa peau et ses vêtements contrastait avec la couleur bleue-verts vifs de ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité





MessageSujet: Re: Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )   Mar 8 Mar - 15:18

Plusieurs collègues arrivèrent pour aider Marc, il ne pouvait porter à bout de bras cette femme sur le point d'accoucher, enfin d'après lui, elle était sur le point, vu la façon dont son ventre était gonflé. Il jeta un coup d'œil à la rouquine qui malgré son statut de gynécologue, il sentait qu'elle perdait son sang froid, chose tout à fait normal vu les circonstances. La regardant droit dans les yeux, l'air sérieux, il voulait aussi lui faire comprendre qu'elle ne craignait plus rien désormais.
Tenant les poignets du brancard avec son collègue Marc, laissa la gynéco avec un autre pompier. Tous ils sortirent de l'immeuble, sains et sauf. Il avait déjà croisé cette femme au Saettle Grace, et faut bien avouer qu'elle n'était pas du genre à laisser la gente masculine de glace. Malgré la peur qui avait précédemment marqué son visage, elle était restait vigilente et silencieuse ; manquerait plus qu'elle hurle comme une hystérique. Ils en avaient déjà rencontré et c'etait vraiment déstabilisant pour lui travailler et les sauver.

Après avoir laissé partir le premier camion vers l'hôpital, Marc fit le tour des personnes non blessé attendant d'être examiné, pour une fois, il y avait plus de peur que de mal dans cet incendie. Le feu était éteint, une épaisse fumée se dégagée de l'immeuble et les spectateurs quittaient déjà les lieux.
Balayant des yeux les divers camions pour voir s'il pouvait être utile, il repéra cheveux de feu assise à l'arrière d'un camion.
D'un pas sur, il se dirigea vers elle, un œil avertit, l'examinant attentivement. Elle devait avoir l'habitude de voir des blessés, le personnel qui s'active et s'agite comme ca, mais ici, la rue était un tout autre environnement que l'hôpital.
Comment vous sentez vous ? La peur vous a t elle quitté ? Son regard quitta son visage pour descendre un peu plus bas, ce qu'il vit était tout à faire agréable, pour lui surtout ; en effet, son chemisier était quelque peu déchiré au niveau des boutons, son blanc n'était que suie et poussière et sa jupe avait perdu quelques centimètres en longueur What a Face .
C'est avec un sourire en coin, qu'il attrapa une couverture à l'arrière du camion et lui mit sur les épaules.
Vous avez froid, non ? Au moins, ca évitera mes collègues de vous reluquer ! Dit il avec un clin d'œil pour la rousse et une tape sur l'épaule de son chef grisonnant qui venait de passer au même moment.
Marc n'était pas du genre à passer par quatre chemins et à prendre des gants avec les femmes. Elles aimaient ca de toute façon.

L'ambiance entre pompiers étaient vraiment fraternelle, surtout après une intervention ; la pression retombait pour tout le monde, les sourires se dessinés sur tous les visages et ils adoraient se charrier pour tout et n'importe quoi. D'ailleurs, son chef leurs lança.
Parle pour toi Marc ! Grommela t il avant de lancer à la gynéco. Faite attention, c'est un bourreau des cœurs !
Marc ne pu que lever les yeux aux ciel et contredire son chef à la Miss.
Ne l'écoutait pas, l'age le rend désagréable !

Souhaitez vous que l'on vous emmène à l'hôpital, histoire de vous faire ausculter par des médecins madame....Shepperd !
Voila, il avait remit le nom sur la rouquine, oui, c'etait bien elle !
.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )   Mar 15 Mar - 0:47

Alors que la femme médecin reprenait peu à peu ses esprits, il ne fallut pas bien longtemps pour que ça aille mieux, enfin qu'elle en ait l'impression car elle était victime de quelques faibles vertiges alors qu'elle était encore assise. La rouquine avait en effet cette impression que ce qui l'entourait était en mouvement à savoir l'intérieur même du camion. Cela ne dura pas plus de 2 secondes cependant, elle ferma alors immédiatement les yeux espérant que cette sensation désagréable qu'elle n'avait jamais connu auparavant disparaisse.
Cette sensation de rotation était fortement désagréable et heureusement ne tarda pas. D'ailleurs, il en fallut de peu car le pompier qu'elle avait vu quelques minutes auparavant venait auprès d'elle prendre des nouvelles.

Elle le regarda alors et, ne faisant pas attention au bleu de son regard dit alors en mentant légèrement


- Oui je crois que ça va mieux. Merci.

Pas si bête que cela, elle nota que le regard du jeune pompier quitta le sien pour descendre légèrement plus bas. Croyant cependant que c'était le fruit de son imagination, les propos qu'il sorti confirmèrent sa pensée première.
Le laissant par la suite, galamment lui mettre une couverture sur les épaules, elle n'eut le temps de rien dire mais fut spectatrice de cet échange entre le jeune homme aux yeux bleus et son supérieur. Entre-temps, elle jeta elle-même un coup d'œil rapide au haut de son chemisier, en effet, un bouton avait lâché au cours des événements. Mettant sa main pour refermer un peu le décolleté, elle cessa pour tenir bien la couverture autour d'elle en disant alors tout en se redressant


- Non non je crois que je vais me débrouiller, je...


S'apprêtant à poursuivre ce qu'elle allait dire, elle fut stupéfaite que cet inconnu qu'elle n'avait jamais croisé avant connaisse son nom. Addison le regarda alors et puis, ne rectifia pas de suite ce qu'il venait de dire

- ...Ce n'est plus Madame Shepherd....juste Montgomery maintenant...et ça va je vais rentrer me doucher, je n'ai pas besoin d'être auscultée. Et j'irai voir Madame Stanson après, c'est elle qui a besoin d'aide, pas moi.


En bon docteur, elle refusait d'admettre qu'elle aurait peut-être besoin d'être auscultée ou que quelque chose pourrait ne pas aller. Elle n'avait pas pour habitude d'être à la place d'un patient...et refusa ainsi la recommandation du jeune homme ignorant s'il insisterait ou non. Il semblait plutôt direct, franc ce qui prenait un peu par surprise mais elle avait aussi ses idées et son caractère. Toujours en repensant à ce qu'il venait de dire quelques secondes auparavant, elle descendit donc de la camionnette de l'ambulance et puis une fois sur la "terre ferme", elle se tourna vers lui pour demander

- Comment vous connaissez mon nom monsieur...



[i]Regardant rapidement le haut du jeune homme, elle vit ce badge que tous les pompiers avaient sur leur uniforme, celui indiquant leur "statut" ainsi que leur nom. Elle termina donc sa question en le nommant.

- ...Douglas ?

C'est vrai, elle n'avait pas souvenir de l'avoir croisé sur une autre intervention et si ça avait été le cas, elle s'en serait souvenu ! Il avait ce genre de physique et visage qu'on n'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité





MessageSujet: Re: Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )   Ven 18 Mar - 20:04

La rouquine pensait que ca allait mieux, oui peut être, mais Marc savait que parfois certaines personnes pouvaient être en état de choc et cela ne se déclarait pas forcement quelques minutes après le stress, la peur qui pouvait envahir rapidement les personnes prisent en plein feu.
Marc esquissa un sourire à son nom qu'elle rectifia, elle n'était donc plus avec le neurochirurgien du même nom 'Shepherd', et ca lui allait bien, il tirait rapidement des conclusions, certes, mais celles qui lui convenaient et l'arrangeait.
Madame Stanson est entre de bonne main, je vous le garantis, à moins que vous n'ayez confiance au personnel du Seattle Grace ? J'en doute !
Planté face à elle, ses deux pieds ancrés sur le sol, il fit non de la tête, l'air désolé, mais avec ce ptit sourire ironique. Je vous conseille de ne pas rester seule les prochaines heures, je ne voudrais pas qu'il vous arrive quoi que se soit. Il est plus prudent pour vous.
Elle pouvait avoir une 'crise d'angoisse', un retour de choc, ou même craquer, le stress l'ayant complétement déserté, il n'était pas rare d'apprendre après un incendie que des personnes s'effondraient complétement en pleurs, prenant conscience par quoi ils étaient passés, en modifiant la réalité par des 'SI', si les pompiers n'étaient pas arrivés à temps, et si le feu m'avait pris dans ses flammes et si, et si et si...oui, on pouvait refaire le monde avec de si et valait mieux accompagner la personne qui pouvait craquer lors de ce moment.
En tout cas, elle remarqua bien son nom inscrit sur son uniforme.
Mademoiselle Montgomery, cela fait des années que je passe plusieurs fois par jour à l'hôpital pour vous ramener des blessés. Il serait dommage de ma part de ne pas avoir retenu les noms des médecins à qui je confis les accidentés !
Certes, ses collègues et lui avait bien repérait les noms de tous les médecins, qu'eux ne sachent pas qui sont les pompiers, n'était pas vraiment étonnent, il n'avait pas réellement le temps de papoter lorsqu'ils se croisaient. Mais les plus anciens et surtout ceux qui trainaient régulièrement chez Jo', connaissaient pas mal de ragots sur les divers couples officiels ou non du Seattle Grace. Et oui, Marc avait les oreilles qui trainaient un peu trop, et puis, il lui était déjà arrivé de passer des soirées avec certains médecins.
Vous ne rentrez pas seule et vous ne restez pas seule ! Entendu ? son ton se voulait convaincant mais il voulait surtout la mettre ne garde.
Donc deux choix s'offrent à vous ; soit je vous conduit à l'hôpital où là, les médecins vous garderont quelques heures, ou je vous raccompagne et vous m'offrez un café ! dit avec son sourire craquant, avant de monter dans le camion pour ranger un peu tout ce bazar qu'il y avait en attendant la réponse de la rouquine.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )   Sam 19 Mar - 12:50

Bien évidemment qu'elle avait confiance en l'équipe qu'il y avait au Seattle Grace, il s'agissait tout de même d'un hôpital avec une forte réputation, qui valait tout à fait Mercy West bien qu'il y avait pendant une période un problème de " qui sera le meilleur " au classement avant qu'il n'y ait une fusion.

Addison se trouvait donc là, confirmant alors d'un hochement de tête les paroles du pompier. Mais elle fut surprise quand il insistait sur le fait qu'elle ne reste pas seule et qu'il pouvait y avoir des effets suite à l'incendie auquel elle avait été presque prise au piège...
Le regardant alors s'expliquer également quant à la raison pour laquelle il connaissait son nom, il était bien évident finalement qu'il retienne cela mais la rouquine se sentit légèrement "bête" de ne pas retenir ceux des pompiers. C'est vrai hormis parler du patient qui était transféré, c'était bien la seule conversation qu'échangeaient les pompiers et les médecins sur le parking du Seattle Grace Hospital. Mais à présent, elle ne l'oublierai pas, certainement pas ! L'obstétricienne fixa ce nom sur le visage du pompier.

Quand il insista donc qu'elle ne devait pas rester seule, elle ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Décidément, lorsqu'il voulait quelque chose, il ne s'ôtait pas si facilement l'idée de la tête.
Et il ne tarda pas à lui proposer deux choix.

- Quoi vous êtes sérieux ? Je n'ai pas besoin d'aller à l'hôpital, je vais bien !


Et c'était un coup à bien y passer des heures allongée à la place d'un patient, à passer des tests et examens en tout genre. Certes c'était ce que les bons médecins prenant des précautions faisaient à leurs patients, mais quand ce genre d'attention se portait sur eux, alors ils n'acceptaient finalement plus cela.

Alors qu'il proposa une deuxième option, il était évident qu'il flirtait. Il n'y avait pas besoin d'être médecin pour voir cela, et évidemment, comme la chirurgienne ne voulait pas aller à l'hôpital, elle n'avait que comme choix d'accepter qu'il la raccompagne. Mais ça ne lui déplaisait finalement pas tant que ça, cette assurance qu'il dégageait.

Lui esquissant un petit sourire et en ayant les pieds face au mur, elle lui déclara alors qu'il finissait de ranger deux trois choses dans le camion

- Bon très bien. Et puis, je vous dois bien un café pour être intervenu à temps


Dit-elle. Ayant toujours la couverture autour de ses épaules, c'est ainsi qu'elle monta dans la belle voiture du pompier. En montant dans le véhicule, elle réalisa qu'elle n'avait pas de logement, c'est vrai hormis une chambre dans l'un des hôtels chics de la ville le " Four Seasons ". la belle jeune femme n'avait pas encore trouvé de logement alors qu'elle se disait qu'elle devrait en chercher un bientôt. Vivre dans un hôtel n'était pas tellement une vie, elle ne pouvait pas inviter les gens et cuisiner bien que ce n'était pas son point fort, loin de là et puis, tout devait être ordonné, du personnel venait ranger quotidiennement sa chambre cependant elle était bien située au cœur de la ville et elle comme une mini-suite avec une vue sur la ville.... Mais elle préféra prévenir le pompier craignant toutefois qu'il trouve cela un peu bizarre comme situation non-fixe.

- Vous allez peut-être rire mais...je n'ai pas de "chez moi" à vrai dire....

Bien évidemment, quand il avait proposé de la raccompagner, il allait de soi qu'il s'agissait de chez elle et puis, elle avait de toute façon besoin de prendre une bonne douche. Donc il fallait qu'elle aille à l'hôtel.

- Je suis au Four Seasons, 99 Union Street.

Dit-elle en donnant en même temps l'adresse de l'hôtel de luxe. Elle se sentait pas très à l'aise de lui dire ça, cela faisait quelques mois qu'elle y était et elle n'avait toujours pas trouvé le temps de visiter des appartements ni même en chercher. Disons qu'elle était en mode " stand-by " sans réellement savoir que faire.

Le trajet se passa bien, les deux individus discutèrent un peu et Addison se faisait au confort du siège avant de la voiture.
Arrivant devant l'hôtel, une fois qu'il se gara, elle se demandait bien comment les gens à l'accueil la regarderait dans l'Etat où elle était mais elle avait une bonne raison ! Avant d'ouvrir sa portière de voiture, elle dit cependant au jeune homme


- Merci mais, vous n'êtes pas obligé, de faire ça. Je peux me débrouiller, je vous l'assure et puis, vous avez certainement d'autres choses à faire...

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une consultation risquée ( PV Marc Douglas )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG ::  :: 
SEATTLE - CITY
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit