Breathe RPG


Partagez | 
 

 Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 29 Mar - 21:13

Voila que 4-5 jours s'étaient écoulés depuis que la rouquine était allée dans l'appartement du docteur Donovan suite à ce qui s'était passé au bar. A vrai dire, elle n'était pas tellement fière d'être entrée dans le jeu de sa famille sous le prétexte du mal-entendu qu'il y avait. Puis elle n'était pas à l'aise à cette idée. Ayant un peu merdé, elle voulait donc présenter des excuses a Lorenzo. C'est bien ça, des excuses et cela n'était pas dans ses habitudes de se " soumettre " au titulaire mais là, elle était quand même responsable de la tournure des choses, enfin... en partie.

Sa journée était chargée comme la plupart et puis, elle ne l'avait pas revu, ce titulaire, soit il l'évitait ou alors il était tout aussi occupé qu'elle. En tout cas, vu l'air qu'il avait la dernière fois qu'elle avait croisé son regard, il était définitivement fâché, enfin, sans aucun doute.
La rouquine qui avait donc un court moment de libre entre des patients était descendue dans le hall pour aller demander au secrétaire l'emploi du temps du Docteur Donovan n'ayant pas vu son nom inscrit sur le tableau prévu à cet effet...bien qu'il ne s'agissait que des opérations.
Mais avant ça, elle voulu se prendre un café au distributeur qui se trouvait dans un coin du hall à quelques mètres de l'accueil.
Les mains dans sa blouse blanche et du haut de ses talons, l'obstétricienne s'avança vers la machine d'un air un peu nerveux. Elle ignorait comment elle pourrait s'y prendre pour améliorer les choses.

Ayant mis une pièce dans la machine et ayant pressé sur le bouton, le gobelet apparu et il était en train de se remplir.
C'est alors que son attention fut détournée pour regarder deux femmes parlant fort à l'accueil.
Elle jeta donc un coup d'oeil et remarqua une grande femme, fine, élégante avec les cheveux bruns...

La chirurgienne n'arrivait pas d'où elle était à entendre ce qu'elles demandaient, en tout cas, elles ne paraissaient pas venir du coin. A ce moment là, Addie qui regardait toujours cette femme accompagnée d'une autre légèrement plus petite et plus âgée sans pouvoir pour autant définir un âge exacte, croisa le regard de la grande brune.
Puis en une seconde, son coeur se mis à battre vite, très vite...son regard se dirigea de suite sur le café qui venait de terminer d'être préparé.

En effet, elle cru rêver un court instant hélas non... elle avait bien reconnu la soeur de Lorenzo qui était sur Skype quelques jours avant... d'ailleurs, cette dernière ne semblait pas non plus l'avoir "oublié" car sa mère étant en train de s'énerver ayant un peu de mal à s'exprimer auprès de l'hôtesse d'accueil, Leti l'appelait en disant au sujet d'Addison qui tentait quant à elle de se faire toute petite

• Mamma questo è guarda !

Addie ne sut que faire, paniquée un peu, elle resta sur place mais il était impossible de faire comme si elle ne les avaient pas vues.... d'ailleurs, l'une des deux traînait une valise à roulette ce qui attirait un peu l'attention.

Amicale et s'approchant sans hésiter de la femme médecin, la soeur de Lorenzo pris d'abord la parole d'un air enjoué

• Buongiorno, sono Leti...

Puis réalisant qu'elle parlait encore italien par mégarde, elle se réctifia

• Hum... je suis Letizia, la sœur de Lorenzo, vous vous rappelez de moi ?

Même si elle le souhaitait, Addison ne le pourrait pas. Souriant alors et puis avec une expression surprise, surtout de les voir ici elle répondit alors

- Ohhhh oui, oui je me souviens hum... bonjour !

Bon elle paraissait calme mais intérieurement, c'était la panique, elle ne savait pas ce qu'elle devait faire ni même ce que les deux étrangères face à elles attendaient d'elle. Mais comme les italiennes étaient bavarde, la femme accompagnant Leti continuait de parler en italien à la jeune femme et puis cette dernière lui répondait en ajoutant

• È l'innamorata di Lorenzo, quella di cui ti ho parlato.....

Bien que c'était du charabia, la rouquine compris deux-trois mots puis elle n'eut pas le temps de contredire que la femme la plus âgée des deux vint en s'exclamant la serrer dans ses bras. En même temps, la soeur de Lorenzo disait à la rouquine

• Quelle surprise de vous voir, voila ma mère... dites, sauriez-vous où est Lorenzo ?


Addison continua de sourire et serra en retour très brièvement la mère de Lorenzo dans ses bras, qui plus est, d'autres personnes travaillant à l'hôpital les regardait... Quand Leti demanda à la rouquine où était son frère, Addie dit alors enthousiaste qu'il vienne la sortir de ce pétrain, qu'elle allait le bipper. Ce qu'elle fit sur le champs

" Hall d'accueil MAINTENANT S.O.S "


Elle lui envoya alors ce message via le bippeur avant de le ranger de nouveau dans sa poche de Blouse blanche. Sans la moindre timidité et son nom de médecin étant brodé sur la blouse, la soeur de Lorenzo s'exclama alors

• Alors comme ça vous travaillez ici Addison, que demander de mieux que de travailler avec la personne que l'on aime !

Et se rendant compte qu'elle venait d'utiliser le prénom de la rouquine, elle demanda de suite sans la laisser en placer une une fois de plus

• Oh désolée, ça ne vous ennuie pas que je vous appelle Addison ? Enfin...Docteur Addison Montgomery

répéta t-elle en relisant l'inscription sur la blouse. Elle semblait fortement joyeuse...alors que la rouquine s'apprêtait avec du mal, à répondre à la question de Leti, pendant que la mère de cette dernière scrutait la chirurgienne de haut en bas et de bas en haut comme pour " l'évaluer", Addison se sentit comme un objet près a être vendu aux enchères...quel sentiment gênant ! C'est alors qu'elle vit au loin Lorenzo qui apparut.
Elle pensa alors qu'elle était " sauvée ".
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 29 Mar - 21:57

Depuis 5 jours, Lorenzo n'avait qu'une envie : retrouver le docteur Rouquine comme il l'appelait et l'étriper. Depuis qu'elle avait quitté son appartement en entrant dans le jeu de la famille Donovan, Lorenzo était littéralement harcelé par sa mère et ses soeurs pour savoir comment ils s'étaient rencontrés, depuis combien de temps ils se fréquentaient, est-ce qu'il était question de mariage, d'enfants et j'en passe. Bref, Lorenzo vivait un enfer. Et à croire que la rouquine avait capter ses intentions meurtrières car il ne la trouvait nul part depuis 5 jours. C'est vrai qu'il avait des journées assez chargées mais quand même.

Il était d'ailleurs en train de finir une intervention au bloc lorsqu'un des infirmières lui indiqua que son bippeur sonnait. Confiant la suture et le soin d'amener le patient en post-op' à son interne du jour, Lorenzo attrapa son bippeur et lu le message de, la rouquine, comme par hasard. Lorenzo était rassuré, elle était toujours vivante. il pourrait donc la tuer lui-même. Le message était court, bref et conscis, en gros, très ressemblant au style de la rouquine.

" Hall d'accueil MAINTENANT S.O.S "


Sortant du bloc, Lorenzo enleva son calot une fois qu'il fut dans le couloir bien qu'il ait déjà renfilé sa blouse blanche. Décidant de prendre les escaliers, il descendit rapidement dans le hall en se demandant ce que pouvait bien lui vouloir la rouquine. Une fois vers l'accueil, il la chercha du regard et l'aperçut vers la machine à café en compagnie de deux femmes. Même de dos, Lorenzo les aurait reconnu entre milles. Sa soeur aînée et sa mère. Il savait bien que l'arrêt d'harcèlement depuis la veille au soir était suspect et il comprenait mieux maintenant. Voyant là une occasion parfaite de se venger de la rouquine, Lorenzo s'avança à grand pas vers les trois femmes en disant d'une voix forte lorsqu'il fut à quelques mètres du groupe :

- Un problème mi amor ?

Le regard qu'il lança à Addison montrait bien qu'il avait dit ça simplement pour mettre la rouquine encore plus dans l'embarras des retrouvailles familiales. Et les mots bien sûr n'avaient pas été choisi au hasard. C'est donc avec un sourire malicieux qu'il s'avança jusqu'au groupe et, une fois au niveau de sa mère comment d'un ton légèrement agacé :

- Mamma, che cosa ci fai qui? Perché non sei soggiorno a Los Angeles?
- Ma Lorenzo. Volevo vedere la tua ragazza. Quando Leti mi ha detto che era una persona, ho subito voluto incontrare per vedere se era una donna per te figlio mio.
- Je pense qu'Addison préfèrerait qu'on parle en anglais Mamma. Je crois bien que Lorenzo n'a pas commencé à lui apprendre l'italien.
- Tu peux parler toi, ça fait neuf ans que t'es marié à Danny et les seuls mots italiens qu'il sait dire, c'est le nom des différentes pâtes.


Alala, la tchate italienne. On y pouvait rien, on parlait naturellement avec les mains et surtout avec un débit impressionnant. Lorenzo s'était légèrement emporté après la remarque de sa soeur alors qu'il ne voyait pas pourquoi. Après tout, pourquoi est-ce qu'il aurait appris l'italien à la Rouquine ? Il se tourna alors vers elle avec un regard interrogatif, comme s'il ne comprenait pas pourquoi elle l'avait bippé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Lun 4 Avr - 10:33

Alors qu'Addison venait de voir le beau ténébreux apparaître dans son champs de vision, elle fut intérieurement contente qu'il arrive pour qu'il la sorte de cette situation. Franchement qu'est-ce que sa famille faisait là ? Et puis, prise par surprise, elle ne s'attendait pas à ce que la mama Donovan et la soeur de Lorenzo la reconnaisse et viennent lui parler, d'une façon d'ailleurs chaleureuse et amicale, comme s'ils se connaissaient depuis toujours. C'était un peu l'impression générale qu'elle se fit alors des italiens.

Enfin bref, alors que Lorenzo s'approcha, Addie ne s'attendait absolument pas à ce qu'il dise certaines paroles. D'ailleurs le sourire de la rouquine s'effaça immédiatement pendant que la famille du docteur Donovan regardait le médecin arriver, comme ça, seul Lorenzo vit qu'elle n'était pas ravie d'entendre cela...franchement il osait ? Osait entrer dans le jeu et faire comme si de rien n'était ? Elle avait envie de le secouer comme un prunier, de le faire réagir.

La rouquine continuait de regarder les trois membres de la famille discuter entre eux sans savoir que dire ou même sans ne pouvoir dire quoique ce soit. C'est alors que Lorenzo la regarda alors et fit son regard de l'homme naïf qui ne voyait pas où était le problème.
Il voulait jouer à ça ? Très bien.

Elle lui adressa alors un petit sourire et puis lui demanda avec gentillesse

- Je pourrais te parler une seconde s'il te plaît....

Puis elle s'écarta de quelques mètres de la mère et sœur de lorenzo, puis une fois le médecin face à elle, elle lui dit à voix basse et en parlant avec un air normal pour ne pas que cette discussion soit assimilée à une dispute ou chose du genre

- tu pourrais m'expliquer un peu tout ça ? Parce que je t'avoue que je suis perdue là...et je t'ai envoyé un message pour que tu rectifies les choses, pas pour que tu m'enfonces ! Maintenant c'est génial ( ajouta t-elle avec ironie ) ta famille crois vraiment qu'on est ensemble. Alors je ne sais pas la raison pour laquelle elle est là et bien que ta mère et ta sœur semblent être de très agréables personnes, tu as intérêt à leur dire la vérité parce que tu vois, je suis très, très mal à l'aise. Elles m'ont reconnue en deux secondes et j'étais prise au dépourvu.

Puis elle s'approcha de Lorenzo alors et remarquant que la mère et la sœur du jeune homme les regardait un peu avec leur air attendrit du genre " Ils sont mignons ", la rouquine resta quand même dans " le jeu " et et s'avança tout près du médecin pour lui murmurer à l'oreille afin que ça paraisse comme quelque chose de romantique qu'elle lui disait

- Fais ce que je viens de te dire Donovan. Et ne leur racontes rien de nos mésaventures.

C'est vrai que si la famille de ce dernier venait à apprendre tout ce qui était arrivé aux deux médecins, il y aurait de quoi se poser des questions. Mais ce que la rouquine ne savait pas, c'était que même si on lui demandait d'arrêter, Lorenzo décidait de quand ce serait et visiblement, malheureusement pour la rouquine, ce n'était vraiment pas pour tout de suite. Il se délecterait trop de la situation et avait comme avantage de connaître tout de sa famille et savait ce don elle serait capable et les situations dans lesquelles seraient mises la rouquine qui ne saurait pas refuser ce que la famille Donovan lui proposerait ou contredire la mama Donovan.

Se reculant un peu, elle le regarda et puis fit l'air surprise en regardant son bippeur et prenant un air étonné puis elle dit alors à voix plus haute afin que la famille l'entende

- Oh mince, il y a une urgence au bloc, il faut que j'y aille ! Je suis désolée...


bien évidemment cela n'était pas vrai...c'était une simple excuse pour se défiler et aller se réfugier dans le sas d'observation d'un des blocs.
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Lun 4 Avr - 17:54

Lorsque Lorenzo vit le sourire de la rouquine s'effacer subitement, il sut qu'il avait gagné un point et ne put s'empêcher de lui adresser un petit sourire en coin moqueur ainsi que le regard qui allait avec. Sa mère et sa soeur prendraient sans doute cela pour un regard "amoureux" qu'il adressait à Addison sans savoir qu'elles étaient très long du compte.

Alors que les trois italiennes commençaient à parler avec animation, ce que les autres prenaient facilement pour une dispute, la rousse n'intervint pas, sans doute trop déstabilisée pour savoir quoi faire. Mais quand Lorenzo rencontra de nouveau son regard, il lut très facilement dans ses yeux bleu-verts qu'elle ne voulait qu'une chose à ce moment-là : l'étriper. Il fut d'ailleurs très surpris de la gentillesse avec laquelle elle lui demanda de lui parler en privé. Sachant son répit de courte durée, il adressa un rapide "je reviens" aux deux brunes avant de se diriger vers la rouquine.

Lorenzo voyait bien qu'elle aurait voulu exploser et lui mettre une nouvelle claque après ce petit écart de la part de l'italien pourtant, elle lui parla calmement tout le long de son speech. Certes elle lui remontait les bretelles à la manière Addison Montgomery mais Lorenzo ne put tout de même s'empêcher d'admirer sa maîtrise d'elle-même qu'elle avait. Il savait parfaitement qu'à la place de la rouquine, il n'aurait pas su se retenir et aurait littéralement exploser de colère. Elle s'approcha alors de l'italien de manière soudaine, ce qui le prit un peu au dépourvu, avant de lui murmurer des menaces sur un ton beaucoup moins calme que quelques secondes auparavant. Profitant de cette proximité, Lorenzo lui murmura alors à son tour, comme par réponse aux propos "romantiques" de la rousse :

- Oh ne t'inquiètes pas, je viens moi aussi de me mettre dans le pétrin en leur faisant croire qu'on était ensemble. Et si tu veux savoir pourquoi j'ai fait ça, c'est par pur vengeance. Si tu savais dans quelle galère tu m'a mis vendredi dernier quand tu a commencé ce petit jeu.... Et d'ailleurs, depuis quand on se tutoie ?

Sa dernière phrase avait été dite d'un ton étonné. Il fut surpris lui-même de ne pas s'être posé la question quand Addison avait commencé à le faire. Devant sa mère et sa soeur, c'est sûr qu'ils n'avaient pas eu d'autres choix s'ils ne voulaient pas se faire griller tout de suite, mais en privé ? Elle aurait pu directement recommencer à le vouvoyer, comme ils avaient l'habitude, pour l'enguirlander. Cependant, il n'eut pas le temps de connaître la réponse de la rouquine car le bippeur de celle-ci les interrompu. Addison s'excusa alors au près des deux italiennes, bien que Lorenzo savait très bien que ce n'était pas du tout le cas, puis elle commença à s'éclipser vers les ascenseurs lorsque Lorenzo entendit la voix de sa mère dans son dos :

- J'espère que vous serez vite de retour, j'aimerais pouvoir mieux vous connaître. Pourquoi ne pas déjeuner ensemble ?

Le fils fut bien content d'être dos à la mama. Il venait d'ouvrir de grands yeux, à mi-chemin entre la surprise et la panique, mais au moins, il n'y avait que la rouquine qui pouvait le voir ainsi si elle se retournait. Déjeuner avec Addison, sous la torture, pourquoi pas mais avec Addison, sa mère et sa soeur ? Là, c'était sûr, il s'était mis dans un beau pétrin. Mais qu'est-ce qui lui avait pris de sortir "mi amor" quelques minutes auparavant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 5 Avr - 10:41

Alors que l'obstétricienne venait de prendre Lorenzo à part pour lui parler, elle remarqua que Lorenzo fit ouvertement référence à leur jeu. Certes il n'en n'avait pas ouvertement fait mention mais tous deux le savaient sans même en parler, ils savaient ceux à quoi ils s'étaient adonnés.
Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, il semblait s'être pris à son propre piège, tout comme elle...
D'ailleurs, elle avait eu le temps avant de s'éloigner, de lui dire en plus qu'il devait dire la vérité, chose qui finalement n'était pas aussi facile par rapport à ce que ressentait sa mère à la vision de voir son fils enfin casé, le fait qu'elle ignorait pour le tutoiement...peut-être que c'était comme une habitude soudaine prise involontairement.... elle même n'avait pas fait attention. Alors qu'elle salua de loin les deux brunettes de la famille de Lorenzo, elle était toujours tournée en direction des jeunes femmes lorsqu'elle venait d'entrer dans l'ascenseur
D'ailleurs, elle vit le regard de Lorenzo qui semblait tout aussi surpris qu'elle.

La rouquine dit à voix haute

- Volontiers....ce serait avec plaisir !

Avant que les portes de l'ascenseur ne se referme. Évidemment qu'elle ne le pensait pas et qu'elle était dans un de ces pétrins ! Mais qu'allait-elle dire d'autre ? Elle n'avait pas vraiment de choix. D'ailleurs, elle lança un regard à Lorenzo du genre " désolé " sincère puis une fois les portes refermées, la rouquine se passa la main sur le visage le cachant un court instant et se demandant bien ce qu'elle venait de faire.
Décidément cette famille allait lui réserver pleins de surprises.

La journée se poursuivit normalement, Addison tenta de ne pas trop penser à ce qui s'était passé avec la famille de Lorenzo, elle espérait quelque part que la mama Donovan et sa fille oublieraient un peu tout ça.
Addison n'osa même pas croiser Lorenzo lors de cette journée ou même le bipper cependant, à la fin de la journée, alors qu'elle venait tout juste d'ôter sa blouse blanche qu'elle avait rangée dans son casier du vestiaire, elle remarqua que Lorenzo venait tout juste d'entrer dans la pièce également

- Hey...

lui dit-elle doucement baissant rapidement son regard avant ensuite de refermer son casier. Elle n'osa pas lui demander ca n'était pas vraiment contre elles mais elle aurait souhaité savoir si les deux femmes étaient rentrées et reparties .... ou elle aurait aimé que ce soit juste un mauvais rêve tout ça et pourtant !
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 5 Avr - 14:28

- Volontiers....ce serait avec plaisir !

Volontier ? Avec plaisir ?! Lorenzo n'arrivait pas à croire que la rouquine venait de dire ça. La regardant d'un air limite implorant, bien qu'il remarqua l'air désolée d'Addison et qui semblait vraiment sincère. Pour une fois qu'ils étaient sincères l'un envers l'autre. En même temps, ils venaient de se mettre tous les deux dans la même galère et ce n'était sans doute qu'en coopérant qu'ils réussiraient à en sortir. Coopérer avec la rouquine ? On lui aurait dit ça même vingt minutes plutôt, il aurait rigolé à gorge déployé au nez de la personne qui aurait sortit cette idiotie.

Son bippeur le ramena alors à la réalité. Lui aussi devait aller voir un patient avant d'enchaîner sur une ou deux opérations au bloc. Il se tourna alors vers les deux autres Donovan, et après un rapide échange en italien entre eux, il fut conclut que les deux femmes viendraient chercher Lorenzo et sa fausse petite amie à la fin de leur garde, c'est à dire à 19h. Il n'eut même pas le courage de discuter la soudaine envie de sa mère d'aller dîner dans un restaurant italien. Il savait très bien pourquoi elle faisait ça, elle avait fait la même chose pour toutes les copines que Lorenzo avait présenté à sa famille mais aussi à tous les copains de ses soeurs. Ses soeurs et lui appelaient d'ailleurs ça "l'épreuve des pates". Une explication ? Pas de soucis. Marianna Donovan, la mère de Lorenzo, était née et avait grandit en Italie, dans le Piémont, près de Turin. Et dans ce coin de l'Italie, il était connu que quelqu'un qui coupait ses pâtes, en dehors des lasagnes, c'était la seule exception, n'était pas digne de confiance. Résultat, toutes les personnes que ses soeurs et lui avaient ramené chez eux avaient eu le droit à ça. Chose ironique cependant, toutes les déceptions amoureuses des enfants Donovan avaient coupé leur pâtes. Mais ils refusaient tout de même de reconnaître cette superstition et avaient mis ça sur le dos de la simple coïncidence.

La journée de Lorenzo se passa normalement, bien qu'elle passait un peu trop vite à son goût. Après deux opérations assez courtes et une autre plus longues, de multiples visites pré-opératoire et post-opératoire, des dossiers remplis en quelques minutes et quelques internes remis à leur place, 19h arriva fatalement et Lorenzo se dirigea vers le vestiaires des titulaires. Lorsqu'il referma la porte derrière lui, il remarqua qu'il était seul... avec la rouquine. A croire que le ciel s'acharnait vraiment à les faire se retrouver toujours au même endroit au même moment. Elle lui adressa un petit "hey" en baissant le regard et en fermant son cassier.

- Hey...

Lui répondit également Lorenzo, d'une voix assez résignée. Il alla jusqu'à son casier sans un mot ni un regard à la rouquine et l'ouvrit. Il y rangea sa blouse et, enlevant le haut de son pyjama bleu foncé, se décida finalement à parler à l'obstétricienne.

- Je te préviens de suite, ma mère veut qu'on aille au restaurant et elles nous attendent sans aucun doute à l'accueil.

Il tourna alors le regard vers la rousse, le haut de son pyjama de titulaire dans une main, une chemise de civil dans l'autre. Avait-il besoin de lui dire qu'ils étaient dans le pétrin tous les deux ou bien le savait-elle déjà ? Il opta pour la deuxième solution, il fallait quand même avouer qu'Addison était loin d'être une idiote.

- Je.... Je suis désolé de... De t'avoir embarquer dans un truc pareil.

Les mots étaient venu tous seuls aux lèvres de l'italien mais pourtant, ils étaient vrais et sincères. Il aurait mieux fait d'arranger le mal entendu ce matin au lieu de l'aggraver juste pour quelques petites secondes de vengeances sur la rouquine. Il avait été aussi puéril qu'elle vendredi soir mais il assumait entièrement et il se doutait bien que la rouquine allait s'en donner à coeur joie pour lui dire ses quatre vérités maintenant qu'il s'était excusé aussi sincèrement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 5 Avr - 16:36

C'était étrange comme au moment où les portes de l'ascenseur se refermèrent, les deux titulaires s'échangèrent un regard compréhensif. C'était la première fois que, ils semblaient d'accord sur un même point. Ils avaient tous les deux mis les pieds dans le même plat.

En début de soirée, Addison qui venait donc tout juste de refermer son casier vit Lorenzo s'avancer quelques pas plus loin. Il se dirigeait vers le sien. A vrai dire, à cet instant là, elle ne savait pas trop que lui dire, elle avait eu juste ce regard où elle était un peu gênée mais elle regarda dans une autre direction alors qu'elle remettait juste bien sa chemise dans la jupe qu'elle portait. Histoire que ce soit bien fixé au niveau de la taille et légèrement blousant. Puis alors qu'elle s'apprêtait à prendre son sac qu'elle avait posé sur le banc face aux casiers, Lorenzo lui adressa alors la parole. Elle cru avaler sa salive de travers car certes elle avait dit, bien que c'était des paroles en l'air, qu'elle acceptait volontiers de partager un repas avec la mère et la soeur du docteur Donovan mais il n'était pas prévu que ce soit un soir... enfin un dîner et encore moins au restaurant. Cela ne donnait qu'une impression de " relation officielle " ou du moins ça avait cette connotation ce qui était vraiment bizarre....

- Quoi ? Ce soir ? Maintenant ?

Lui dit-elle étonnée en plongeant son beau regard tirant davantage vers le bleu à ce moment là du à la couleur de la chemise qu'elle portait.
Elle s'apprêtait une fois de plus à l'insulter ou le critiquer ou l'incendier même mais il lui présenta des excuses sincères. La rouquine qui s'était posé la main sur la hanche soupira en regardant vers le vide et puis regarda un court instant le sol. Rares avaient été les fois ou le Docteur Lorenzo William Donovan lui disait sans ironie ce qu'il pensait et là, elle le vit bien en redressant son regard pour le regarder, qu'il disait la vérité.

- Et bien pourquoi tu ne dirais pas que je ne peux pas y aller ? Comme ça tu auras l'occasion d'enfin lui annoncer la vérité à ta mère !

Elle pris alors son sac et ajouta ensuite

- Parce qu'il me semble que t'étais supposé fixer ce problème tout à l'heure non ? T'imagines que ta soeur et ta mère ont fait exprès ce voyage pour te voir et me voir ? Et elles n'ont pas la moindre idée que ....

Qu'ils n'étaient pas ensemble. Mais la rouquine n'avait pas la moindre idée de comment régirait la mama donovan ou ce qu'elle ressentirait lorsqu'elle apprendrait que tout cela n'était que mensonge et illusion. Ce n'était qu'un jeu qui avait mal tourné et les joueurs avaient perdu le contrôle. Et elle ne savait pas non plus combien c'était dur de dire que tout était faux. Mais pour elle, ça lui semblait pourtant simple

Se passant la main sur le front puis se dégageant une mèche de cheveux qui lui tombait sur le visage pour la remettre derrière son oreille, la rouquine poursuivit

- On est vraiment dans de beaux draps...

Elle ne savait pas s'il y avait un moment idéal ou non pour avouer toute la vérité c'est pourquoi elle demanda à Lorenzo

- ... Quand tu comptes le leur dire ? C'est pas bien difficile bon sang ! Et puis ça va ne faire qu'empirer, le plus tôt elles le sauront le mieux ce sera tu ne crois pas ?!
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 5 Avr - 17:46

La réaction d'Addison n'étonna pas vraiment Lorenzo, il s'entendait bien à la voir s'affoler un peu de se faire réquisitionner ce soir. C'est vrai qu'un dîner au restaurant faisant vraiment "couple officiel" alors que même officieusement, ils étaient loin d'en être un. Ou alors un sacré couple de casse-pieds. Alors que la rouquine s'exprimait vivement, Lorenzo s'enfonçait de plus en plus dans ce qui ressemblait à de la déprime. Bien que, bizarrement, il s'était senti un peu mieux lorsque leurs regard s'étaient croisés, il comprenait parfaitement l'agacement de Addison. Il finit par jeter son haut en boule dans son casier et commençait à enfiler sa chemise alors que la rouquine continuait son discours.

- Parce qu'il me semble que t'étais supposé fixer ce problème tout à l'heure non ? T'imagines que ta soeur et ta mère ont fait exprès ce voyage pour te voir et me voir ? Et elles n'ont pas la moindre idée que ....

Oui, il était sensé avoir réglé ce problème depuis ce matin, mais comme toujours, il n'avait pas réussit à décevoir sa mère. Ou plutôt la décevoir encore plus car au final, il n'avait fait que la décevoir tout au long de sa vie. Elle aurait voulu qu'il devienne avocat, il était chirurgien, elle aurait voulu qu'il soit marié assez jeune et ai une vie de famille parfaite, il était divorcé et avait une fille qu'il ne connaissait pas. Elle aurait voulu qu'il recommence sa vie, se remarie assez vite et ait des enfants, et aujourd'hui, malgré la parenthèse Teddy, il était toujours célibataire. Alors maintenant qu'elle pensait qu'il avait enfin quelqu'un, comment pouvait-il lui dire que non, c'était juste un jeu assez mesquin entre Addison et lui ? Et voilà qu'en plus de ça, il tombait dans le mélodramatique.

- ... Quand tu comptes le leur dire ? C'est pas bien difficile bon sang ! Et puis ça va ne faire qu'empirer, le plus tôt elles le sauront le mieux ce sera tu ne crois pas ?!

Il n'avait rien depuis qu'il s'était excusé et avait garder le même air qu'à ce moment là. Alors qu'il venait juste de finir de boutonner sa chemise, il se tourna vers l'obstétricienne qui s'était chargé de parler pour les deux pendant ce temps. Il ouvrit la bouche comme pour dire quelque chose mais, au bout de quelques secondes, il la referma et se tourna de nouveau vers son casier contre lequel il appuya sa tête de manière assez brusque. Et voilà que pour arranger le tout, il allait avoir une belle bosse.

Au final, elle avait raison, il ferait mieux de le dire rapidement à sa mère et à sa soeur avant que çe ne dégénère vraiment. Oui, il n'y avait qu'à faire comme ça. Il irait manger seul avec les deux femmes et leur expliquerait à table tout depuis le moment où son neveu avait vu Addison à la webcam et comment était parti ce malentendu. Il n'y avait que ça à faire de toute façon. Même si cela revenait un peu à signer son arrêt de mort, Leti ne laisserait pas passer ça. Mais au moins, il assumerait seul son idiotie de toute à l'heure et Addison n'aura pas à subir les foudres des deux italiennes. Il finit enfin par relever la tête et se tourna de nouveau vers la rouquine qui semblait toujours aussi exaspérée.

- C'est bon. Je vais le faire. Je vais y aller seul, sans toi et je leur expliquerais tout ce qu'il y a à expliquer.

Et il se ferait tuer seul. Mais ça, pas la peine de le dire à la rouquine, elle n'avait pas besoin de le savoir. Et de toute façon, c'était à lui d'assumer ses erreurs. Il espérait simplement que ses yeux n'allaient pas le trahir, comme souvent, à être trop expressif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 5 Avr - 18:22

Alors qu'elle lui donnait tout un speech lui faisait la moral, ses yeux glissèrent sur le buste et descendirent sur les abdos du jeune homme. De façon générale et discrète bien entendu mais comment ne pas remarquer cela ? toujours est-il que le moment n'était pas approprié pour ce genre de pensée, et puis elle remarqua bien qu'il n'était pas à l'aise non plus face à une telle situation.
D'un côté, quand il lui déclara alors qu'il irait parler à sa mère et sa soeur, seul, la rouquine fut légèrement peinée car c'était elle aussi qui était entrée dans le jeu dès le vendredi soir alors qu'il était sur Skype. Elle était en partie fautive dans tous ça mais il était vrai aussi qu'elle ne connaissait pas bien cette famille, pas suffisamment pour démentir sur un tel sujet. Lorenzo saurait comment s'y prendre, bien mieux qu'elle et puis, elle ne se serait pas sentie à sa place si elle était en sa présence alors qu'il leur avouait la vérité. C'était juste.... trop tôt pour elle si elle devait le faire. Lui seul pouvait résoudre ça et puis ça ne prendrait certainement pas longtemps.

L'obstétricienne ignorait bien combien de fois le fils Donovan avait déçu sa mère dans le passé, et que tout ce qu'elle espérait de lui avait été autrement. il n'avait jamais réussi à la satisfaire comme elle l'aurait souhaité ou bien que c'était une personne qui savait très bien gérer sa vie, ça n'était pas à l'image dont se faisait sa mère. C'est pourquoi, cette idée de relation que son fils avait avec la rouquine, était aux yeux de la mère une nouvelle chose qu'elle espérait de son fils. Qu'il soit enfin casé avec quelqu'un et qu'il soit prêt à son tour à assumer la lignée des Donovan et concevoir une famille à son tour, être stable comme ses soeurs. C'était bien plus qu'un petit mensonge finalement... et la chirurgienne ne s'en rendait pas autant compte que Lorenzo.


- Je suis désolée mais je ne crois pas que ce soit idéal que je sois là.... bippes moi quand vous aurez quitté le hall afin que je puisse sortir, j'attends ici.

Il était évident qu'elle ne voulait pas les croiser ce suite dans le hall si le titulaire devait leur balancer toute la vérité. Elle préférerait être une souris et se faire petite, se cacher dans un trou ou les Donovan ne la verrait plus.
Elle le regarda alors une dernière fois alors qu'il quittait la pièce et lui lança un dernier regard sincère lui annonçant bon courage, accompagné d'un léger sourire. Elle se dégonflait quand même mais sa position était compliquée également.

Elle attendit bien 5-10 minutes assise. Puis c'est alors qu'elle reçu un message sur son bippeur qu'elle avait gardé dans son sac. Il indiquait qu'elle pouvait sortir. Rien d'autre n'était inscrit donc pas de précision sur le déroulement des choses.

Addison quitta donc les vestiaire, sentant un poids lourds ôté de ses épaules, elle se sentait bien mieux, c'est alors qu'elle fit presque une attaque en voyant que les Donovan étaient toujours dans le hall en train de l'attendre, les yeux rivés sur elle.

Mais qu'est-ce qui avait bien pu se passé ? La mama Donovan et sa fille étaient-elles au courant et voulaient quand même parler à Addison ? Ou ne le savaient-elle pas ?
Avalant alors sa salive et puis ré-affichant un léger sourire, l'obstétricienne s'avança vers la famille ne sachant une fois de plus que dire. Elle réfléchissait à quelques paroles avant d'être juste à côté d'eux....et scruptait le visage de Lorenzo, sa mère et sa soeur pour voir si elles étaient fâchées ou non mais elle avait du mal à savoir, c'est lorsqu'elle entendit un

- Ah enfin la voila ! On commençait à se demander si vous n'alliez pas vous défiler !

de la part de la mère de Lorenzo qu'elle compris que elle n'était donc pas au courant. Son regard se dirigea vers le jeune homme alors qu'elle disait un

- Désolée de vous avoir fait attendre Mme. Donovan....


Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 5 Avr - 20:38

- Je suis désolée mais je ne crois pas que ce soit idéal que je sois là.... bippes moi quand vous aurez quitté le hall afin que je puisse sortir, j'attends ici.

Oui, c'était sans doute ce qu'il y avait de mieux à faire si Lorenzo devait annoncer la vérité à sa mère. Il valait mieux qu'Addison ne se fasse pas trop remarquer.Il regarda alors encore quelques secondes la rouquine en essayant de se calmer du mieux qu'il le pouvait put fini par s'arracher à son regard pour finir de se changer. Une fois qu'il fut prêt, il se dirigea vers la porte alors que l'obstétricienne s'était assise sur un banc en attendant. Se retournant une dernière fois avant de quitter la pièce, il répondit au regard encourageant de la rouquine par un de ses petits sourires en coin mais assez triste cette fois-ci. Il allait de nouveau décevoir sa mère et ça ne le laissait pas indifférent, loin de là. Il descendit dans le hall en essayant de se calmer et de penser à la meilleure façon d'annoncer qu'il n'était pas avec Addison. Ses pas le guidèrent seuls jusqu'au hall d'entrée et lorsqu'il se retrouva de nouveau devant sa mère et sa soeur, il ne savait toujours pas comment le leur dire.

- Ah, sei finalmente arrivato. Ma ... Dove si trova Addison?

S'exclama aussitôt sa mère en regardant derrière l'épaule de son fils comme si la rouquine se cachait derrière. Mais avant que Lorenzo ne puisse ouvrir la bouche, sa soeur venait elle aussi de lui sauter dessus en lui annonçant d'un air assez surexité que l'une de leur deux petites soeurs venait de l'appeler pour savoir si la rumeur était vrai et si Lorenzo était véritablement casé ou pas. Elle se lança alors dans un véritable réçit que Lorenzo n'arriva pas à arrêter et lorsqu'elle s'arrêta enfin, sa mère répéta sa question. Il ne pouvait pas le faire là, c'était clair. Pas en plein milieu du hall de l'hôpital où il travaillait, surtout devant l'air de sa mère.

- Elle... euh... Aveva una situazione di emergenza e doveva andare al blocco. Lei si unisce a noi al ristorante.

Encore un mensonge, je vous l'accorde mais une fois au restaurant, il pourra leur dire qu'elle ne viendra pas car ils n'étaient pas ensemble. Il prit alors son bippeur et le montra à sa mère en lui disant, toujours en italien, qu'il la prévenait du restaurant qu'avait choisit sa mère. En réalité, il tapa rapidement que la voie été libre et qu'elle pouvait descendre pour partir de son côté. C'était vrai à ce moment-là, il avait bien l'intention de partir suivit de sa mère et de sa soeur. Pourtant, une fois le court message envoyé et alors qu'ils commençaient à se diriger vers la sortie, le portable de Leti sonna à nouveau et sans aucune hésitation, la grande brune sortit son portable et décrocha en s'arrêtant.

Sì, Corny?

Super, il ne manquait plus que ça. Sa deuxième soeur cadette qui appelait pile quand il ne fallait pas, bien caractéristique d'elle remarquez. Il pria alors pour que la conversation soit rapide et qu'Addison ne soit pas là trop rapidement. Il se retourna alors d'un air assez exaspéré quand il vit les portes de l'ascenseur s'ouvrir sur la rouquine bien évidement. A l'expression de Lorenzo, elle aurait pu facilement comprendre que là encore, ils n'avaient vraiment pas eu de chance. Mais avant qu'il ai pu lui faire un signe pour repartir, sa mère l'aborda. Bien qu'Addison lui répondit, son regard était posé sur l'italien qui la regardait en retour d'un air désolé et en formant sur ses lèvres les mots "pas eu le temps, désolé". A ce moment-là, sa soeur revint vers eux, toujours au téléphone.

- Sì, io voglio che tu sappia, non preoccupatevi. Abbraccio Alice per me, puis, après avoir raccroché à Addison, Oh, vous avez fait vite dis donc, vous devez vraiment être une experte. Bon bah si vous avez fini, on y va ?

Les deux brunes commencèrent aussitôt à se diriger vers la sortie alors que Lorenzo attendit que la rouquine soit à son niveau pour leur emboîter le pas. Une fois cela fait, il lui glissa rapidement et à voix basse :

- Gros imprévu de temps désolé. Une de mes deux autres soeurs qui a appelé pile quand je t'ai envoyé le message.

Il savait très bien qu'il allait avoir le droit aux habituels reproches de la rouquine mais qu'est-ce qu'il pouvait faire dans une telle situation ? Tout leur dire alors qu'Addie était là ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mer 6 Avr - 12:12

En effet lorsque la rouquine s'adressa à la mère de Lorenzo, elle regardait le médecin d'un aire un peut surpris et surtout montrant son incompréhension. Elle qui croyait être débarrassée de cette histoire une bonne fois pour toute, finalement la fin n'était pas prévue pour aujourd'hui.
Puis interloquée légèrement, elle ne compris pas pourquoi Leti lui disait qu'elle avait fait " vite ". Peu importe.

D'ailleurs, c'est avec entrain que les deux italiennes quittèrent le hall de l'hôpital. La rouquine qui arriva à hauteur de Lorenzo regardait rapidement autour si d'autres personnes les regardaient, visiblement pas... mais le risque était qu'ils soient reconnus et vus ensemble une fois de plus.
Alors qu'elle écoutait l'excuse " bidon " du titulaire, cela ne la fit pas vraiment sourire. Normal.

Ils allèrent tous donc dans la voiture du grand brun pour se rendre au fameux restaurant italien. un des meilleurs de Seattle à vrai dire.
La rouquine ne se sentait pas à son aise à l'arrière de la voiture à côté de la soeur de Lorenzo bien que cette dernière se montrait particulièrement gentille. C'était juste le fait qu'il y ait ce mensonge qui soit encore là et elle ne savait pas comment gérer cela. Elle faisait donc comme si de rien n'était..... et discutait de choses et d'autres au sujet de la ville et de son métier car il fallait avouer que Leti était un peu bavarde et curieuse.

C'est alors que Lorenzo gara sa voiture de sport devant le restaurant puis tous quittèrent le véhicule.
Une fois dans l'enceinte du restaurant, un serveur les mena à leur table et comme Addison s'apprêtait à s'asseoir en face de Lorenzo, donc à côté de la soeur de ce dernier, la mère lui dit alors de se mettre à côté de son " compagnon ". Après tout ils étaient " si adorables " ensemble.

Se raclant la gorge un peu gênée une fois de plus d'entendre ce genre de chose, elle se déplaça pour prendre place à côté du titulaire qui galamment pour faire bonne figure devant sa famille, lui tint la chaise pour qu'elle s'assied.

- Vous avez une grande famille n'est-ce pas ?

Demanda alors Addison comme simple sujet de conversation et puis, pensant à ce qui était arrivé dernièrement....
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mer 6 Avr - 14:23

Alors qu'il s'attendait à se faire engueuler par la rouquine à voix basse certes mais engueuler quand même, Lorenzo fut surpris qu'elle ne lui dise rien, même pas un petit "t'es qu'un nul". Mais bon, après tout, il allait pas s'en plaindre, il savait bien que ce répit n'était que de courte durée. Une fois sur le parking, ils montèrent tous les quatres dans la voiture du titulaire qui ne fut pas spécialement heureux de voir sa mère s'asseoir à côté de lui.

En effet, durant tout le trajet, pendant que sa soeur et Addison papotait, la mère du brun n'arrêtait pas de le reprendre, lui faire du reproche etc etc. Une mama italienne quoi. Alors qu'elle lui répétait pour la n-ième fois qu'il devait absolument faire quelque chose pour ses cheveux car les avoir autant en bataille faisait négligé, Lorenzo jetta un rapide coup d'oeil à son rétroviseur pour voir comment s'en sortait la rouquine de son côté. Mieux que lui en tout cas vu comme Leti et elle avaient l'air de bien s'entendre. Il se sentait toujours autant coupable d'avoir mis la rousse dans ce pétrin. Même si après réflexion, c'était elle qui avait commencer donc ils étaient aussi fautif l'un que l'autre. Et au lieu de le bipper ce matin, elle aurait très bien expliquer le malentendu tout de suite quand elles étaient arrivées vers elle aussi. Raaaaah, j'vous jure, cette rouquine.

Une fois arrivée devant le restaurant, Lorenzo se gara et une fois à l'intérieur, ils furent conduit à leur table par un serveur. Voyant qu'Addison commençait à s'installer en face de lui, Lorenzo tira une chaise pour s'asseoir lui aussi mais sa mère dit alors à la rousse de se mettre à côté de "son compagnon". Pris au dépourvu, Lorenzo resta ainsi debout, la main toujours sur le dossier de la chaise tirée alors qu'Addison s'asseyait sur celle-ci. C'est sûr que cela pouvait passer pour de la galanterie mais en réalité, c'était plutôt un petit état de choc dû à la surprise. Revenant à lui, le brun s'installa donc à la droite d'Addison qui en profitait pour demander si la famille Donovan était grande.

- Sì. Letizia est mon aînée et Lorenzo le deuxième. Et après eux deux, j'ai eu des jumelles, Eleana et Cornelia.
- Et encore, il aurait du y avoir une quatrième soeur.

Bien qu'elles s'adressaient toutes les deux à Addison, Leti regarda son frère de façon assez insistante alors que Lorenzo, comme soudain exaspéré, fit claquer sa langue contre ses dents et soupira en détournant le regard.

D'ailleurs, Ele va sans doute venir te voir la semaine prochaine. Elle doit venir à Seattle pour le boulot donc ce sera sans doute qu'un rapide coucou.
- Tant mieux.

Se rendant soudain compte que ce n'était pas forcément la réponse que sa mère attendait, il ajouta précipitament :

- Parce que la semaine prochaine, ça risque d'être assez chargé à l'hôpital donc j'aurais peut-être pas le de temps de...

Il fut interrompu par le serveur qui était revenu pour leur donner les cartes et demander à qui il devait confier la carte des vins.

- Lorenzo, tu t'en charge ? Après Papa, t'es celui qui s'y connait le mieux.
- Euh, ouais ok.

Ouvrant la carte des vins, il se pencha légèrement vers Addison, la bouche cachée pour sa mère et sa soeur par la carte et lui souffla à voix basse alors qu'elle avait commencé à regarder le menu :

- Fais gaffe si tu prend des pâtes.
- Zo ! Pas de messes basses à table !

Se redressant d'un coup avec l'air d'un enfant de cinq ans pris la main de sac, Lorenzo répondit un rapide "pardon" à sa soeur aînée sous le regard amusé des deux autres femmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Dim 10 Avr - 22:18

La rouquine restait presque bouche-bée en entendant qu'il y avait autant de frères et soeurs dans la famille de Lorenzo. C'est vrai qu'elle n'avait qu'un frère donc c'était de suite moins compliqué.
Mais l'obstétricienne était d'un côté heureuse que toute la famille n'ait pas débarquée à Seattle, déjà rien que la mère et Leti étaient " imposantes " de part leur présence. Addison savait à peine comment gérer cela.

Ce qui était le mieux pour elle de faire était de rester discrète et de ne pas s'imposer dans les discussions qu'il y avait entre Lorenzo et sa famille c'était par exemple quand la mère de ce dernier lui déclara qu'il aurait prochainement la visite de sa soeur. L'obstétricienne pria un court instant que cette histoire de " couple " ne soit plus dans les esprits de la famille Donovan d'ici là ....

Alors que le serveur débarqua, la rouquine laissa donc Lorenzo choisir le vin et alors qu'il ouvrit la carte, il chuchota quelque chose à Addison. Il fallait avouer que la jeune femme avait du mal à saisir où il voulait en venir d'ailleurs elle le regarda immédiatement avec un regard signifiant son incompréhension.

Quelques minutes plus tard à peine alors que la discussion suivait son cours, la chirurgienne avait cette crainte de croiser quelqu'un qu'elle connaissait ou un membre du personnel de l'hopital. C'est vrai que là il aurait été dur de donner une bonne raison justifiant le fait qu'elle soit en présence de la famille de Lorenzo Donovan.... Alors qu'un serveur arriva, ils commandèrent donc quelque chose et la chirurgienne pris des pâtes. Elle ignorait bien évidemment qu'il y avait derrière ce choix, une étape à "franchir".

Alors que le serveur les laissa discuter, Addie regarda autour et à deux tables de là, il y avait une jeune femme avec probablement son mari et un enfant en bas âge. Le bébé était blond avec une bouille d'ange, attendrie légèrement, et ne prêtant plus aucune attention à ce qui se passait à table, la chirurgienne regardait le bébé, en ne pensant à rien.

• Addison ? Addison ?

Cela la sortit de ses pensée, la mère de Lorenzo devait lui adresser la parole et elle ne s'était même pas rendu compte. D'ailleurs, cette dernière regarda dans la même direction et remarqua également le bébé qui était adorable. Elle fit d'ailleurs la remarque puis demandant à Lorenzo

• Alors quand est-ce ce que vous nous faites un magnifique petit fils ou petite fille ? Je suis certaine que le bébé serait magnifique....

Dit-elle en regardant le " couple ". C'est alors que la rouquine commençait à se montrer hésitante et le fit remarquer en disant " Et bien.... " puis regardant Lorenzo pour le laisser répondre cependant, Leti interrompit sa mère en disant qu'elle " allait bien vite " ! par rapport aux questions et puis demanda plutôt

• Comment vous vous êtes rencontrés au fait ?

Voila ce que redoutait Addie au sujet de cette soirée, qu'elle soit portée sur " eux ". Pour le moment elle n'avait rien à dire mais elle se laisserait facilement influencée d'ailleurs, elle remarqua que la mère de Lorenzo était en train de sortir quelque chose de son portefeuille en attendant...il s'agissait de photos de ses enfants petits.... la rouquine allait bientôt être également attendrie à la vue de Lorenzo bébé....
D'ailleurs, quand la mama Donovan lui tendit les photos en déclarant que c'était Lorenzo, Addie pris alors la photographie dans ses mains et un sourire se dessina alors sur son visage

- Awwww, tu étais adorable.....

avoua alors Addie en parlant à Lorenzo toujours en contemplant la photo, elle ne pouvait pas le nier
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Lun 11 Avr - 17:28

Au moment où Lorenzo essaya de prévenir la rouquine de "l'épreuve" de sa mère, il comprit facilement au regard de celle-ci qu'il devait lui expliquer un peu plus en détails. Alors qu'il ouvrit la bouche pour développer le conseil, il se fit reprendre par sa soeur et se redressa avant même d'avoir pu souffler un mot de plus à Addison. Ce que sa soeur aînée pouvait l'énerver ce soir. Déjà que Lorenzo n'était pas super à l'aise de devoir passer la soirée avec Addison, sa mère et elle mais en plus elle en rajouter une couche en parlant de la soeur jumelle qu'aurait du avoir Lorenzo et en le reprenant comme s'il avait cinq ans. Alors qu'il s'apprêtait à lui lancer une réplique cinglante, il fut interrompu par le serveur venant prendre leur commande.

Optant pour des cannelloni, Lorenzo lança un regard en coin à la rouquine lorsqu'il entendit qu'elle commendait des pâtes. Si seulement elle savait dans quoi elle se lançait. Quoique, en vérité, il avait bien envie de voir comment elle allait s'en sortir et après tout, si jamais elle ne plaisait pas à sa mère, il ne voyait pas l'inconvénient vu qu'ils n'étaient même pas ensemble. Lorsque le serveur lui demanda alors le vin qu'il avait choisit, l'italien répondit sans aucune hésitation du Barolo avant de croiser le regard de sa soeur. Et comme il aurait pu s'en douter, à peine le serveur parti, Letizia lui fit par de ses pensées même s'il les avait déjà deviné.

- Du Barolo ? Non mais Lorenzo ! Je sais que tu aime le bon vin mais quand même, le Barolo est loin d'être donné.
- Roh, je t'en pris Leti,
lui répondit-il sur un ton légèrement irrité, on sait très bien que c'est moi qui vais payer alors laisse moi au moins choisir ce que je paye.
- Et toi arrête de penser que tu es le seul à avoir un gros compte en banque. Io precisare che guadagna anche una buona vita.


Commençant à ouvrir la bouche pour lui répondre qu'il le savait très bien, il fut pris de vitesse par leur mère qui leur demanda en italien de cesser de se comporter comme des enfants devant Addison. La réaction des deux ne fit que renforcer la visibilité de leur lien de famille. En effet, ils s'adossèrent tous les deux à leur chaise en croisant les bras sur leur poitrine et en prenant un air boudeur. Et bien sûr, le tout en parfaite synchronisation mais inutile de le préciser.

La mama Donovan, profitant du silence boudeur de ses enfants, s'adressa alors à Addison pour lui expliquer que chacun de ses enfants avaient aujourd'hui un bon travail et une bonne situation, comme pour faire de la pub à la famille. Lorenzo glissa alors son regard vers la rouquine pour se rendre compte qu'elle était sur une autre planète, ce qui le fit sourire. Elle revint rapidement parmi eux après que l'italienne l'ai appelé puis il fut question de bébé entre Addison et Lorenzo. Celui-ci, pris au dépourvu afficha une expression de franche surprise et panique alors que Leti intervint pour lui signaler que c'était encore un peu tôt. Pensant être de nouveau tranquille, il l'entendit pourtant leur demander comment ils s'étaient rencontrés pendant que sa mère fouillait dans son sac pour sortir des photos de toutes la familles Donovan. Lorenzo préféra ne pas rajouter un mensonge de plus à la longue liste et répondit d'un ton plutôt dégagé :

- Au bloc. On a du s'occuper d'une même patiente alors qu'on ne se connaissait pas et que je venais juste de commencer ici.
- Awwww, tu étais adorable.....

Etonné du propos d'Addison alors qu'ils s'étaient directement disputés ce jour là, il se tourna vers elle avant de découvrir qu'elle parlait en réalité d'une photo de lui. Ou plutôt des photos de lui. Il y avait en avait une de lui étant bébé pas très loin d'elle alors qu'elle tenait dans ses mains une photo de lui lorsqu'il avait 6 ans, en kimono de judo avec un grand sourire et montrant fièrement une médaille qu'il avait autour du cou. Oubliant légèrement le contexte, Lorenzo sourit à son tour et avoua à la rouquine :

- Oh, j'ai six ans sur celle-là et je venais de faire ma première compétition de judo. J'ai fini 3ème mais je crois qu'on voit bien que je suis quand même super content.

Il fut à ce moment là rattraper par sa soeur qui reprit comme s'il n'y avait pas eut d'interrumption.

- Et quels ont été vos premiers mots pour l'autre ?
- Oh, elle m'a demandé pourquoi je ne l'avais pas bipper plutôt parce que la patiente aurait eu moins de problèmes.


A la mine qu'elle afficha alors, Lorenzo comprit qu'elle aurait espéré quelques choses de plus romantiques. En même temps, c'était la pure vérité, à peine avaient-ils été dans le même bloc qu'il avait commencé à se disputer. Cherchant alors quelques choses de romantique à se mettre sous la dent, elle retenta sa chance avec une nouvelle question.

- Et les premiers mots gentils entre vous ?

Des mots gentils entre eux ? C'était possible ça ? Cachant son amusement, Lorenzo se tourna vers la rouquine et lui adressa un regard signifiant que c'était à elle de trouver quelques choses car lui, il séchait là-dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Lun 11 Avr - 18:17

C'était bel et bien la première fois que les deux médecins s'entendaient sur la même chose et discutaient d'un sujet commun sans se taper dessus. En effet l'obstétricienne fut rapidement attendrie par les photos de Lorenzo bébé et enfant mais il fallait avouer qu'il avait une de ces bouilles ! C'était un bel enfant déjà.... et puis sa mère avait de quoi être fier de lui. Vraiment pour une fois, elle ne pouvait pas trouver quoi que ce soit à critiquer, il n'y avait pas lieu de dire des choses négatives. Evidemment lorsqu'elle lui déclara qu'il était adorable, elle n'écoutait pas ce qu'il disait juste avant à sa sœur c'est alors que cette dernière continuait à s'intéresser au contexte de la rencontre " du faux couple ".

Evidemment que c'était gênant du fait qu'il n'y avait strictement rien de romantique à raconter. C'était comme quelque chose d'impossible entre eux.
Alors que la soeur de Lorenzo écoutait les premiers mots que son frère avait échangé avec Addison il disait donc la vérité. C'était réellement ainsi la première fois qu'ils s'étaient rencontrés, il n'y avait pas de raison de mentir à ce sujet.
Croyant s'être débarrassé de la question Leti revint à la charge en s'adressant de nouveau aux deux médecins et précisant la sorte de mots échangés. Est-ce que ça importait vraiment ? Etait-ce un truc auquel tous les couples faisaient attention ? Difficile à savoir étant donné que elle n'y prenait pas garde et qui plus est, n'étant pas avec le docteur Donovan, ils ne s'étaient jamais dis de choses gentilles.... ou encore s'étaient jamais échangés des mots doux

Un peu bouche bée, elle regarda alors léti après avoir remarqué l'amusement et le fait que Lorenzo ne savait que dire

- Il a fait du bon boulot pour cette patiente qui présentait des complications. Voila ce que je lui ai dis. Qu'il savait gérer ce genre de situations aisément.

Bon cela correspondait bien évidemment à un "compliment " que des personnes se diraient dans le domaine professionnel.... mais l'obstétricienne ne savait qu'inventer sur le coup au niveau du romantisme. Elle sourit alors timidement sachant que ce n'était, une fois de plus, pas ce qu'attendait Leti.

Addison rendit alors les photos du traumato qu'elle tenait en main pour les rendre à la mama Donovan. Le serveur débarqua alors amener "l'antipasti".
Evidemment il s'agissait du plat de la mama Donovan et de sa fille qui étaient arrivés en premier. Peut-être que le fait qu'elles commencent à manger les empêcherait de poser des questions embarrassantes....

C'était ce qu'espérait l'obstétricienne qui s'était trompée lorsque deux minutes après à peine, Leti repris de plus belle

• J'ai vu lors de la session Skype que tu n'avais pas déballé toutes tes affaires encore dans ton appartement Lorenzo.... tu comptes t'y mettre quand ?

J'espère que vivre dans un endroit où les choses sont encore dans les cartons ne vous dérangent pas Addison... mais n'hésitez pas à booster un peu Lorenzo pour qu'il le fasse rapidement. On dirait qu'il est déjà prêt à repartir alors qu'il ne vient que d'arriver ! C'est pas croyable

Se raclant la gorge et surprise un peu par les propose de Léti, La rouquine rectifia

- Humm je ne vis pas avec Lorenzo....

• oh d'accord... mais je vais devoir vous tenir au courant de deux trois choses qu'il faut savoir pour vivre avec ce gars là

Dit-elle à Addie en indiquant Lorenzo. Avant de partir sur les petites manies de son frère...d'ailleurs, la rouquine ne put s'empêcher d'être intéressée par ce qui était dit et même de rire un peu parfois....
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Lun 11 Avr - 19:44

- Il a fait du bon boulot pour cette patiente qui présentait des complications. Voila ce que je lui ai dis. Qu'il savait gérer ce genre de situations aisément.

A cette réponse, Lorenzo ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire en coin. Pas vraiment pour ce que venait de dire la rouquine mais surtout pour la tête que faisait sa soeur en face de lui. Apparament là encore elle ne s'était pas attendu à une réponse pareille. Addison tendit alors les photos qu'elle avait en main à la mère de Lorenzo peu de temps avant que le serveur ne revienne avec les plats des deux italiennes.

Pensant qu'ils allaient donc être à l'abri des questions embarrassantes pour un petit moment, les espoirs de Lorenzo volèrent vite en éclats quand Leti reprit son discours en disant à Addison qu'elle ne devait pas hésiter à booster Lorenzo à finir d'aménager. Voulant intervenir, la rouquine le coupa pour dire exactement ce qu'il comptait leur dire : qu'ils ne vivaient pas ensemble. Et heureusement d'ailleurs pensa-t-il, ils n'auraient sans doute pas tenu une semaine sans que l'un des deux n'étrangle l'autre.

C'est à ce moment-là que Leti se mit en tête de prévenir Addison des petites manies de Lorenzo. Non, elle n'allait pas osé faire ça ? En plus, ils n'étaient même pas ensemble et elle ne serait que trop heureuse de connaître certains détails sur lui pour mieux l'enquiquiner une fois qu'ils auraient repris leur jeu.

- Alors pour commencer, je pense que tu as remarqué qu'il était assez sportif non ?
- Oh ça, on a su très tôt qu'il serait sportif. Déjà bébé il ne tenait pas en place et en plus, le premier mot qu'il a dit, avant même maman ou papa, ça a été "ballon".
- Ahahahah, j'avais oublié ce détail. C'est vrai qu'il a toujours eut la bougeotte. Enfin bref, donc je sais pas si tu as remarqué mais une des premières choses qu'il a du installer dans son appartement, c'est sa barre de traction. Tu va voir, il ne peut pas commencer sa journée sans en faire au moins 5-6. En plus de ça, c'est une vraie fille, il est capable de rester près de 45 minutes dans la salle de bains pour une simple douche et s'habiller.


Bien sûr que oui elle osait ! La garce ! Lorenzo n'arrivait pas à le croire. Qu'elles balancent tous ça sur lui, comme ça, comme si c'était tout à fait normal, à la rouquine. La rouquine en plus ! Sous le choc, Lorenzo restait pourtant bouche bée devant sa soeur avec une expression de stupeur. Elle osait ! Et le pire, c'est qu'elle ne s'arrêtait plus maintenant qu'elle avait commencé.

- Sinon, au niveau du ménage, t'es tranquille, un vrai maniac par moment, c'est même un peu trop par fois. Mais bon, on l'aime quand même notre petit Zo et après tout, ça change des porcs non ? Oh oui, tu va vite remarquer que quand quelque chose ne marche pas, il insulte l'appareil et s'énerve sur lui en italien. C'est assez comique quand tu le vois s'énerver en italien sur son ordinateur parce qu'il rame par exemple et il lui arrive de parler tout seul aussi. Quoi d'autres ? Hummmm... Il ne ronfle pas, sauf quand il est bien saoule, il respire un peu fort et euh... Oh, il ne chante pas sous la douche mais il lui arrive souvent de chanter en faisant la cuisine. D'ailleurs, c'est un truc que Dana ne supportait pas tellement.

Bah tiens, il savait bien que ce nom allait resortir. Il resortait toujours et il était même étonné qu'il n'ai pas été prononcé par une des deux italiennes plutôt. Malgré le ton assez dégouté qu'avait pris Leti dans sa dernière phrase, on devinait facilement qu'elle avait cité l'ex-femme de son frère simplement pour voir la réaction qu'il aurait. D'ailleurs, celle-ci ne se fit pas attendre.

- Je me disais bien que c'était bizarre que vous n'ayez toujours pas parlé d'elle. Après ma soeur jumelle, fallait que tu resorte le dossier Dana.

Lorenzo avait pris un air assez exaspéré, ce qui montrait bien l'agacement qu'il éprouvait devant les incessantes remarques des femmes de sa famille à propos d'elle. Pourquoi elles ne prenaient pas exemple sur son père et évitaient le sujet ? Surtout qu'Addison ne savait même qui était Dana. Elle ne tarda d'ailleurs pas à le demander d'une voix timide, ce à quoi la soeur répondit aussitôt :

- La plus grosse erreur de sa vie.
- Quoi ? Lorenzo, tu n'as pas dit à Addison que tu avais été marié ?
- Et bah non. Et explique moi pourquoi elle aurait eu besoin d'être au courant? Et Leti, oui, je reconnais que c'était une belle connerie de me marier avec elle mais de là à dire que c'est la plus grosse erreur de ma vie...
- Oui, une erreur de jeunesse c'est ça ?
- Dato che questo Teddy Altman.
- Mama !


Lorenzo cria presque ce mot pour arrêter sa mère. Addison connaissait forcément Teddy vu qu'elle travaillait elle aussi au Seattle Grace et, comme tout le monde à l'hôpital, ignorait la relation qu'avait eu Lorenzo et Teddy lorsqu'ils étaient tous les deux à Los Angeles. Dès leurs retrouvailles, ils s'étaient mis d'accord sur le fait de n'en parler à personne. Après tout, ils n'étaient pas sensés avoir eu de relation trois ans auparavant, Lorenzo étant encore interne et Teddy déjà titulaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 12 Avr - 21:03

Est-ce que le fait de ne pas donner une réponse qui fasse partie des attentes de la sœur de Lorenzo était bien ou non ? Addison Montgomery n'en avait pas la moindre idée mais sur ce coup là, trouver quelque chose était bien trop compliqué, elle préférait être vague certes mais honnête .

L'obstétricienne n'eut le temps que d'acquiescer quand Leti évoqua le fait que Lorenzo était sportif puis c'était parti, le moulin à paroles était en marche, on ne pouvait plus l'arrêter cependant, la rouquine fut à ce moment là très attentive et un sourire se dessinait sur son visage, elle était étrangement intéressée par ce qui était dit et puis elle pourrait " ré-utiliser " tout ce qu'elle apprenait sur le docteur Donovan pour obtenir quelque chose ou alors se " défendre " lors d'une chamaillerie prévisible. D'ailleurs elle pu quand même glissé qu'elle avait remarqué que lorsqu'il s'énervait contre quelque chose s'était en italien.... il lui avait montré ça.
Puis sur le fait qu'il chantait en cuisinant, l'obstétricienne eut réellement du mal à visualiser cela mais cette idée lui plaisait pour une raison inexplicable.
Elle regarda alors Lorenzo qui lui ne semblait pas autant apprécier ce qui était déballé à son sujet puis remarquant cela, la rouquine posa sa main sur l'épaule du jeune homme et lui dit alors

- Ne t'en fais pas ça restera entre nous !

Elle riait bien intérieurement. ôtant par la suite sa main pour saisir un verre de vin qui avait été servi entre temps, elle but alors une gorgée écoutant la suite des propos de Leti. Elle mentionna le nom de Dana. Sans aucun doute, il n'était pas dur de deviner qu'il s'agissait de son ex mais le fait qu'il fut marié surpris la rouquine qui resta regarder la mama Donovan un court instant et son expression indiquait bien qu'elle n'était pas au courant. Mais sa surprise n'était pas vraiment du fait qu'elle aurait été censée être au courant car ils n'étaient pas un couple mais le fait de savoir qu'il fut marié une fois et divorcé. C'était un peu surprenant. Et la belle ignorait totalement de qui il s'agissait, cette Dana ne lui disait rien, pour le moment. Mais ce qui attira son attention fut le nom de Teddy Altman, d'ailleurs, Lorenzo tenta d'arrêter sa mère pour ne pas qu'elle s'étende sur " le sujet ".

Puis regardant alors la mama Donovan, la chirugienne orienta son regard soudainement vers le ténébreux

- Quoi ? Tu as été avec Teddy Altman ? Quand ça ?

Pas que ça lui importait mais... un peu quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 12 Avr - 21:33

La machine à parler Letizia Donovan était en route. Alors que Lorenzo essayait de se faire de plus en plus petit sur sa chaise, chose compliquée avec ses un mètre quatre-vingt douze, suite aux révélations de sa soeur, la rouquine semblait au contraire bien amusé. Ca ne l'étonnait pas d'ailleurs, elle devait se réjouir d'avoir autant de "dossiers" sur lui maintenant.

Elle posa sa main sur son épaule en lui indiquant que cela resterait entre eux. Lorenzo tourna alors le regard vers elle alors qu'elle s'empara de son verre de vin. Bien que l'échange n'ait duré que quelques secondes, il avait bien conscience que sa mère penserait immédiatement que la rouquine, en bonne fausse fiancée, lui disait qu'elle était ravie d'apprendre autant de choses sur lui, qu'elle ne le pensait pas comme ça, ou un autre truc gniangnian dans ce genre. Il soupira légèrement de lassitude alors que la question du divorce était abordée. Surveillant la rouquine du coin de l'oeil, Lorenzo remarqua facilement qu'elle était surprise de l'apprendre marié puis divorcé. Et encore, si elle savait qu'il était père, quelle aurait été sa tête ? Il saisit également son verre pour boire une gorgée de vin lorsque sa mère prononça le nom de Teddy Altman et il eut juste le temps de lui demander de se taire avant qu'Addison ne se tourne de nouveau vers lui pour lui demander s'il avait vraiment eu une relation avec Teddy et quand.

Croisant de nouveau son regard, il lui adressa un sourire légèrement fier mais surtout amusé. A croire qu'elle était jalouse. Ou tout simplement qu'elle le pensait incapable d'avoir une relation solide avec une femme après son divorce. Mais ce qui l'amusait surtout c'était sa réaction. Elle venait de s'enfoncer un peu plus dans leur mensonge devant la mère de Lorenzo et sa soeur et réagissant exactement comme une petite amie apprenant que son homme était sortit avec une des ses amies. Sans même s'en rendre compte, il lui répondit alors d'une voix légèrement charmeuse et le sourire aux lèvres :

- Oui, j'ai été avec Teddy, il y a trois ans. Tu te rapelle quand j'ai parlé d'une relation interne/titulaire avant l'épisode de la réserve ? Et bah l'interne, c'était moi et la titulaire, c'était Teddy.

Au moins comme ça, les choses étaient claires entre eux. Il ne doutait pas que la rouquine puisse avoir de relations sérieuses. Il avait même appris par les commérages des infirmières qu'elle avait elle aussi été marié à un neurochirurgien du Seattle Grace avant de divorcer. Comment s'appellait-il déjà ? Raaah, il ne s'en souvenait plus. Il voyait à quoi il ressembler mais le nom lui échapper. Il se souvenait juste que son nom de famille commençait par un S . Mais peu importe. Addison de son côté semblait pourtant convaincu que Lorenzo était incapable d'avoir une vraie relation et bien que cela le mettrait lui et Teddy dans l'embarras qu'Addison sache pour eux deux, au moins maintenant, il avait de quoi lui clouer le bec en lui disant que si, il pouvait très bien avoir une relation. Il se pencha alors légèrement vers la rouquine et lui glissa à voix basse pour qu'elle soit la seule à l'entre :

- Pourquoi ? Un problème ?

Il savait bien que la rouquine n'en avait sans doute rien à faire mais il avait plus demander ça dans l'optique de leur petit jeu que pour savoir réellement si cela lui causait un problème de savoir cela. Et puis de toute façon, ce qui était fait était fait, ils ne pouvaient rien y changer maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mar 12 Avr - 22:20

La belle était comme scotchée d'apprendre ça et il fallut peu de temps pour réaliser que sa réaction pouvait être assimilée à de la jalousie. En était-ce réellement ou juste un effet de surprise et rien d'autre ? Elle n'avait pas le temps de vraiment y penser et puis pourquoi ça lui ferait quelque chose ? C'était juste le fait de le savoir engagé dans une réelle relation qui était surprenant. Elle le visualisait un peu comme le Don Juan joueur voila tout. Pas comme quelqu'un pouvant s'impliquer dans une relation à long-terme mais c'était surtout le coup du mariage qui prouvait qu'il pouvait s'impliquer dans une relation.

Alors qu'il lui demandait à voix basse si ça lui posait un problème, les pâtes arrivèrent donc à table, elle regarda alors Lorenzo et lui répondit alors essayant de cacher ce qu'elle pensait

- Non il n'y en a aucun...

S'apprêtant alors à saisir ses couverts pour manger, elle remarqua la présence d'une ancienne amie qu'elle n'avait pas vu depuis des lustres. Sofia Chavez qui était vraiment du genre prétentieuse depuis toujours, le genre de personne fière de ce qu'elle avait, ce que la vie lui offrait y compris les opportunités.
D'ailleurs, la rouquine remarquant alors la présence de cette ancienne Amie, se posa alors la main sur le côté de son visage pour le cacher lorsque Sofia vint s'installer à quelques tables plus loin. Mais ça ne rata pas, Sofia débarqua près de la table ayant reconnu Addison


• Addison Forbes Montgomery, quelle surprise !

Dit-elle en regardant un peu tout le monde après les avoir salué

- Sofia !


rétorqua la rouquine faussement contente puis elle lui présenta rapidement la famille donovan.

• Tu n'as pas changée, enfin.... vieilli un peu certes mais tu es quand même reconnaissable ! Comment va Archer ?

Il était vrai en effet qu'elle faisait partie de l'une des nombreuses conquêtes du frère de l'obstétricienne mais elle avait aussi la sale habitude de flirter avec les copains d'Addie dans leur jeunesse....

- Il va bien Sofia, merci de t'en inquiéter...

Regardant de nouveau les gens à table, elle voulu indiquer à son amie qu'elle était " occupée " mais Sofia ne s'arrêta pas là

• Bien... salues le de ma part dans ce cas..... mesdames, monsieur bon appétit

Ajouta-t-elle saluant le reste de la table indiquant qu'elle s'en allait puis avant de partir, elle murmura à Addie

• Pas mal ton nouveau partenaire.... J'en croquerai bien un bout Rrrrr

Puis elle s'éloigna après avoir fait un clin d'œil à la rouquine ce qu'Addie n'apprécia pas vraiment. Elle n'avait pas changé cette Sofia, sa mentalité déplaisait fortement à la rouquine qui la salua d'un simple hochement de tête avant de reprendre le repas après avoir présenté ses excuses pour l'interruption.....

Elle commença donc à manger les pâtes ( sans les couper ) et les trouva délicieuses. Elle repensa alors à ce que Lorenzo venait de dire au Sujet de Teddy... elles étaient devenues de très bonnes amies et l'obstétricienne était surprise de ne jamais avoir entendu ça de la part de docteur Altman. Le restaurant commençait bien à se remplir, l'ambiance était chaleureuse de façon générale et puis le vin était exquis

- Vous retournez de temps en temps en Italie ?

Demanda alors la rouquine à la mama Donovan pour reprendre une conversation sur un sujet différent....
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mer 13 Avr - 9:34

La réaction de la rouquine, à mi-chemin entre la jalousie et l'étonnement, fit sourire Lorenzo de plus belle. Il ne savait pas vraiment pourquoi mais il était presque content de voir qu'il pouvait faire réagir Addison de cette façon. Mais le moment n'était pas à ce genre d'interrogation sur soi-même. Malgré qu'elle lui ait qu'il n'y avait aucun problème, l'italien ne fut pas totalement dupe et se douta bien qu'en réalité, elle devait être en état de choc d'apprendre il était capable de s'engager.

Les pâtes arrivant, Lorenzo se redressa avec un petit sourire en coin à mi-chemin entre l'amusement et la fierté. Commençant à prendre ses couverts, il jeta un coup d'oeil en coin à Addison pour voir si elle allait réussir "l'épreuve" ou pas, tout comme Leti à ce moment-là, mais il remarqua qu'elle semblait plutôt essayer de se cacher. Ayant peur qu'elle ai remarqué l'arrivée d'un de leur collègue, il posa également ses couverts avant de regarder dans la même direction que la rouquine. Il fut d'ailleurs soulagé de voir qu'il ne s'agissait pas d'un des médecins de l'hôpital mais d'une femme qu'il ne connaissait pas qui arriva alors vers leur table et commença à saluer Addison en l'appelant par son nom complet.

Au vu du physique et de la gestuelle de la jeune femme, Lorenzo trouva immédiatement que cela sentait la croqueuse d'hommes à plein nez. Il adressa alors un regard assez méfiant à la nouvelle arrivée pendant qu'Addison la salua un peu trop chaleureusement pour être vrai. La rouquine la présenta rapidement à la famille Donovan comme une vieille amie et, même s'il ne s'y connaissait pas tellement en comportement féminin, Lorenzo n'eut aucun mal à deviner que la bonne entente entre les deux était tout sauf naturelle. Et au propos que tenu la soi-disante amie à la rouquine, il comprit qu'il avait vu juste. Pourquoi est-ce qu'il avait une soudaine envie de clouer le bec de cette prétentieuse montée sur talons ? Le sang chaud des italiens sans doute. D'ailleurs, il ne lui adressa qu'un signe de tête lorsqu'elle les salua.

S'excusant de l'interrumption, Addison prit de nouveau ses couverts pendant que Lorenzo, cédant sans aucun doute à une pulsion du à son sang chaud, se pencha de nouveau vers elle et lui murmura :

- Au point où on en est, si tu veux qu'on joue les petits couples parfaits pour clouer le bec à "Prétentieuse 1ère", signale le moi. T'inquiète pas pour les Donovan mère et fille, je gèrerais plus tard.

Les petits couples parfait avec la rouquine, la bonne blague. Mais en même temps, Lorenzo n'avait jamais vraiment aimé les femmes du genre de Sofia et aurait volontier aidé Addie à se venger un peu d'elle. Mais avant de répondre à Lorenzo, Addison commença son assiette de pâtes sous le regard des trois italiens et sans les couper. D'ailleurs, Leti et Lorenzo poussèrent en même temps un petit soupir de soulagement qui devait sans doute étonné la rouquine mais les deux Donovan s'étaient parfaitement compris.

Pour relancer la conversation, Addison demanda alors s'ils retournaient de temps en temps en Italie. Même si ça paraissait tout bête, c'était parfait pour relancer le dialogue car les trois italiens se manifestèrent aussitôt.

- Sì, le père de Lorenzo et moi y retournons tous les mois de juillet et parfois en août aussi maintenant que nous sommes à la retraite. Eleana vient souvent avec nous mais seulement pour deux semaines sauf l'an dernier où elle est restait un mois. Leti par contre n'y est pas retournée depuis la naissance de Kyle.
- Et oui, son père n'est pas vraiment chaud pour qu'on y aille. Résultat, sur mes trois enfants, ma fille aînée est la seule à connaître l'Italie.
- Et Corny y est en ce moment même.
- Ouais, pour présenter Alice à la famille.


Lorenzo avait prononcer cette phrase en ricannant un peu et en regardant sa soeur qui elle aussi se mit alors à rire.

- Si tu savais, Zo ! Je l'aurais accompagné rien que pour voir la tête de Nonno.
- Oh moi aussi t'inquiète pas.
- Basta voi due.


Le frère et la soeur continuaient pourtant à rire comme des enfants de dix ans après une bonne blague alors que la mère venait juste de les reprendre. Trop occupé à rire, Lorenzo ne remarqua d'ailleurs même pas l'air perplexe de la rouquine qui, bien évidemment, ne devait pas comprendre la soudaine hilarité des deux enfants Donovan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mer 13 Avr - 10:20

Qu'est-ce qu'elle pouvait l'agacer cette Chavez là ! La relation entre les jeunes femmes avait toujours été ainsi. Il n'y avait pas plus prétentieux et hautain que Sofia et puis dès qu'elle avait l'occasion, à l'époque, de montrer qu'elle était mieux que la rouquine ou avait ce qu'elle n'avait pas, elle n'hésitait pas à le montrer. D'ailleurs, c'était flagrant ce qui se passait entre elles, Lorenzo l'avait remarqué et puis, il se proposait de " se mettre du côté " de la rouquine. C'était inhabituel cette gentillesse mais elle apprécia bien qu'elle lui rétorqua que ce n'était pas la peine. En effet, agir comme Sofia rendrait la rouquine comme elle et elle ne voulait certainement pas lui ressembler, ce n'était pas son genre. Et puis elle savait dans quel pétrin ils étaient déjà, cela ne ferait que compliquer les choses. Pour une fois, et peut-être serait-ce l'unique fois, elle ne voulait pas profiter de la situation.

Alors que toute la famille se mit avec enthousiasme à répondre à sa question, elle fut un peu perdue de par le nombre de personnes qui étaient nommées, c'est vrai que la famille Donovan était immense et il lui faudrait du temps pour retenir qui était qui. En tout cas, les entendant parler de l'Italie, ça la faisait rêver. C'est une destination où elle aurait souhaité un jour se rendre, peut-être la prochaine fois où elle aurait un peu de vacances... Rome, Florence... la Toscane.... elle en rêvait presque.

- ça doit être magnifique là-bas ...

Elle continua de manger les pâtes trouvant étrange au départ de l'attention que les italiens lui portait quand elle commença à les déguster, ignorant que ne pas couper ses pâtes était la chose à faire.

Buvant de nouveau une gorgée de vin, elle sourit alors poliment aux frères/sœurs Donovan étant un peu perdue également dans leur discussion. Mais après devait-elle faire la curieuse et demander chaque détail de leur vie ? Elle ne savait pas si c'était approprié étant donné les circonstances. En tout cas, elle passait là un moment étrange qui était totalement différent de ce qu'elle aurait imaginé, Lorenzo était différent de lorsqu'il arborait sa blouse blanche et puis Léti ainsi que la Mama Donovan étaient extrêmement gentilles. Des personnes charmantes même, cela leur donna alors un certain mal de ventre à l'idée qu'il faudrait leur dire que tout était faux.... entre elle et Lorenzo. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle se sentit un peu mal un cours instant et puis elle s'excusa de table un court instant ...


- Veuillez m'excuser une minute


elle se leva alors puis se rendit dans les toilettes de femmes où elle s'approcha du lavabo pour se passer de l'eau sur le visage. Se regardant en même temps dans le miroir, elle pris une profonde inspiration et elle vit Sofia apparaître dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mer 13 Avr - 14:57

Même s'il savait parfaitement que cela n'aurait pas arranger leur situtation, même loin de là, Lorenzo n'avait pas vraiment pu retenir sa proposition. Cependant la rouquine semblait plus modérée que lui et surtout dotée de plus de sang-froid que l'italien et refusa donc. D'un petit mouvement d'épaules, il lui fit comprendre que c'tait comme elle voulait. Il se retint pourtant de lui dire que si elle changeait d'avis, elle n'avait qu'à le lui signaler, elle était suffisament mature et intelligente pour ne pas céder à ce petit jeu là avec son ancienne amie. Et surtout, elle devait déjà savoir que malgré la petite "guéguerre" entre le brun et la rouquine, elle pouvait compter sur lui comme allié ce soir. Pour une fois qu'ils étaient alliés d'ailleurs...

Voyant que ses deux enfants ne calmaient pas leur soudaine crise de rire, la Mama Donovan reporta son attention à Addison et lui répondit lorsqu'elle dit d'un ton rêveur que l'Italie devait être un joli pays.

- Sì, surtout l'été dans mon village d'origine. Je suis du Piémont, la région de Turino si vous ne connaissez pas. Un poco plus au sud de la ville d'ailleurs, vers Cuneo. En hiver bien sûr, c'est magnifique de voir les Alpes sous la neige malgré le froid mais l'été est quand même la meilleure saison pour cette région. D'ailleurs, il faudrait que Lorenzo prenne des congés durant l'été et vous pourriez venir tous les deux avec son père et moi.

Ayant entendu son nom, Lorenzo se calma un peu avant de reporter son attention à la conversation entre le rouquine et sa mère. Quand il comprit que sa mre était en train d'inviter Addison à aller en Italie avec la famille Donovan, il en lacha sa fourchette de surprise. Elle ne tomba pas de bien haut mais le petit bruit qu'elle provoqua lorsqu'elle tapa contre l'assiette suffit à attirer le regard du reste de la table et donc à empêcher sa mre de continuer sur sa lancée. Profitant de l'attention de sa mère, Lorenzo lui lança un regard interrogateur, comme pour savoir ce qu'elle était en train de faire.

Coïncidence ou conséquence de la soudaine invitation faite par la mama Donovan, la rouquine se leva en s'excusant avant de se rendre dans les toilettes des femmes. La mère de Lorenzo commença dès lors, profitant qu'ils soient entre italiens, à ses enfants dans sa langue maternelle :

- Elle ne se sent pas bien ? Tu crois qu'elle est enceinte ?
- Mama !
- Mama ! Non mais ça va pas de penser ça ?
- Bah on ne sait jamais. Ca arrive vite ses choses là. En tout cas, j'espère qu'il aura ses yeux.


C'était bien sa mère ça. Toujours à se faire des films sur n'importe quel geste ou soupçon.Il remarqua alors que "l'amie" de la rouquine venait de se lever de sa table pour se rendre également aux toilettes des femmes. Préférant mettre ça de côté, Lorenzo reprit de plus belle, toujours en italien, profitant aussi de l'absence d'Addison :

- Je peux savoir pourquoi tu t'es mise à parler de Teddy ?
- Rooh, je t'en pris. Elle ne sait même pas qui s'est ta Teddy alors calme toi.
- Bah si justement. Teddy travaille ici.
- Je la croyais en Irak ?
- Oui moi aussi mais elle est revenue y a quelques mois.
- Au lieu de t'occuper de ça, tu devrais plutôt aller voir comme ta femme va mon fils.
- C'est pas ma femme ok ?


Il avait répondu assez sèchement à sa mère mais, ne voyant aucune des deux femmes revenir et imaginant déjà l'une des deux en train d'essayer de noyer l'autre dans la cuvette des toilettes, il jeta assez rageusement sa serviette sur la table et se leva pour se diriger vers les toilettes des femmes. Une fois devant, il frappa légèrement à la porte avant d'entrer discrètement. Voyant les deux femmes se faire face, il demanda d'un air assez gêné :

- Euh... Je dérange ?

L'ancienne amie de la rouquine se tourna alors vers lui et lui répliqua d'un tontrès intéressé et avec l'expression assortie :

- Déranger par un si bel homme, c'est vite pardonner.

La regardant alors de haut en bas en montrant clairement qu'elle perdait son temps, Lorenzo ne lui adressa que quelques secondes d'attention avant de se tourner vers la rouquine et de lui demander si tout allez bien. Mais avant même qu'elle ne lui réponde, la dénommée Sofia s'approcha de Lorenzo en indiquant qu'elle les laissait seule et sortie après avoir glisser un "Grrr" à Lorenzo lorsqu'elle fut à son niveau. Une fois la porte refermée derrière elle, Lorenzo regarda la porte et lança :

- Pfff, pauvre fille.

Il se tourna de nouveau vers Addison et répéta sa question, espérant enfin une réponse maintenant qu'ils étaient seuls.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mer 13 Avr - 17:07

Voila que la rouquine regretta presque d'avoir posé la question, pas que le fait qu'on lui comte combien l'Italie était splendide lui déplaisait mais le fait qu'elle se voit proposer d'y aller en compagnie de son " compagnon " Lorenzo puis ce serait donc pour rendre visite à la famille Donovan. Quel embarras !

Sans plus attendre elle s'était éclipsée dans les toilettes et puis croisant de nouveau de façon imprévue Sofia, elles manquèrent de peu à se cracher le venin dessus. Surtout la jeune Chavez qui ne raterai pas une occasion de rabaisser Addison. Tout le monde avait quelqu'un qu'il connaissait et qui lui faisait bien montrer comment sa vie n'était pas réellement bien comparé à la sienne, tout le monde avait ce genre de " concurrent " et bien pour Addison, il s'agissait de Sofia. La rouquine pouvait paraître comme étant quelqu'un de sûr et confiant et pourtant, lorsque Sofia Chavez était dans les parages, s'en était tout autre, elle s'écrasait presque face à elle sauf la fois où une claque était également partie. A croire que Sofia ne l'avait jamais digéré, ça devait bien être la première fois qu'elle en recevait une. En tout cas, elle s'avançait vers l'obstétricienne prêtes à déverser son venin et c'est alors que Lorenzo Donovan toqua à la porte. Il l'entrouvrit et pénétra dans les WC pour femmes à la grande surprise d'Addie qui hocha de la tête montrant qu'il ne dérangeait pas. Bien évidemment, la remarque de son ennemie qui quittait alors la pièce la fit lever les yeux au ciel tellement elle était exaspérante mais la rouquine savait que Lorenzo avait un caractère suffisamment fort pour ne pas se " faire avoir " par n'importe quelle croqueuse d'homme. En tout cas, elle le regarda alors s'approcher et reposer la question pour savoir si tout allait bien.

- D'abord, merci d'être arrivé maintenant, tu as évité bien une petite bagarre et .... non ça ne va pas.

Elle pris alors un air sérieux tentant de cacher combien elle était paniquée et se tourna pour s'adosser au lavabo et regarda Lorenzo en poursuivant

- ça ne vas pas du tout même regardes ta famille qui est adorable et puis t'as entendu ce qu'a dit ta mère ? Me proposer de me rendre avec toi en Italie ?! Je... je ne sais pas comment continuer à jouer ce rôle ça devient vraiment compliqué Lorenzo.


Dit-elle regardant alors vers le sol et puis redressant son regard émeraude de nouveau vers le jeune homme

- Je ne sais pas quoi faire ou dire j'ai l'impression qu'on s'enfonce de plus en plus et puis ta mère et ta soeur se montrent si accueillantes et chaleureuses...... je ne sais même pas comment j'ai fais pour mentir aussi longtemps.


Se cachant le visage entre ses deux mains elle dit en même temps

- Je mérite vraiment le surnom de Satan des fois....

Puis ôtant ses main elle regarda de nouveau le médecin ajoutant

- Et puis c'est de ta faute aussi ! tu les connais mieux que moi quand même ! Tu as eu maintes occasions de leur avouer la vérité ! On ferait mieux d'arrêter les frais tu ne crois pas ?


La rouquine avait une soudaine envie de se faire petite se sentant mal par rapport à la tournure de la situation. Filer en douce et aller se saouler dans un bar. Heureusement encore qu'elle n'avait pas entendu la mama Donovan se demander si la chirurgienne n'était pas enceinte... ça aurait empiré les choses mais de toute façon Addie avait bu du vin ce qu'elle n'aurait pas fait si jamais ça avait été le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Sedu₡eragainst his will

avatar
Lorenzo W. Donovan


Sedu₡eragainst his will


✱ ©crédit : Tali
✱ Nombre de messages : 839

Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 36 ans
♦ Service: Traumatologie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mer 13 Avr - 19:36

Lorenzo avait bien fait d'arriver à ce moment-là. Certes, aucune des deux n'étaient encore en train de tenter de tuer l'autre mais vu l'ambiance, il semblait que cela n'aurait pas tardé sans l'intervention de l'italien. Et Prétentieuse 1ère qui pensait pouvoir mettre Lorenzo dans son lit simplement en claquant des doigts. Même complètement saoule et seul, il l'aurait envoyé ballader cette fausse miss monde. On disait souvent que les hommes ne considèraient les femmes que comme des bouts de viandes mais ce genre de nanas étaient exactement pareil vis à vis des hommes et ne valaient pas mieux que ces machos. Reportant son attention sur Addison, il fit deux ou trois pas dans sa direction alors qu'elle le remerciait d'avoir empêcher une bagarre. Un sourire se dessina aussitôt sur le visage de Lorenzo et il lui répondit d'un ton amusé :

- Rooh zut, j'aurais bien aimé voir ce que la rouquine vaut en bagarre.

Pourtant, lorsqu'elle lui déclara qu'elle n'allait pas bien, Lorenzo reprit son sérieux et l'écouta dire tout ce qu'elle avait sur le coeur sans l'interrompre jusqu'à ce qu'elle dise qu'elle méritait le surnom de Satan.

- Hey !

Dit-il en s'approchant de la rouquine. Il s'adossa lui aussi au lavabo, juste à côté d'Addison, et reprit d'un ton rassurant en penchant un peu la tête vers elle pour essayer, en vain, de capter son regard.

- Satan n'aurait pas cherché à ménager ma famille et leur aurait balancer cash qu'ils n'y avaient rien entre nous... A part quelques aventures du genre "La Rouquine et le Ténébreux dans la réserve maudite" ou encore "le dragueur collant et maltraité".

Ce côté devait sans doute surprendre Addison qui était habituée à voir Lorenzo en blouse blanche, sérieux et professionnel. Et pourtant, oublaint quelques instants qu'ils étaient justement cette rouquine et ce ténébreux qui passaient leur temps à se chamailler, Lorenzo tentait tant bien que mal de faire un peu d'humour pour remonter le moral de l'obstétricienne. Pourtant, lorsqu'elle reprit et qu'elle l'accusa d'être responsable de tout ça, le sourire et la bonne humeur de Lorenzo disparurent, laissant la place à une expression de tristesse et de soucis. Baissant alors le regard pour regarder ses converses, il resta ainsi durant trois secondes avant de regarder à l'opposé de la rouquine.

- Ouais, t'a raison, je les connait beaucoup mieux... C'est bien ça le problème.

Il se réintéressa alors à ses chaussures et un silence assez pesant s'installa entre eux. C'était vrai après tout, il n'avait pas le droit de demander à la rouquine de mentir à sa mère et à sa soeur simplement parce qu'il n'était pas capable d'assumer son célibat alors que sa famille le pensait enfin casé de nouveau ou bien parce qu'il n'arrivait pas à dire la vérité à ses proches de peur de les décevoir à nouveau. Oui, il fallait arrêter les frais là. Il aurait bien tenté de reprendre avec humour et de lui demander si elle ne voulait pas qu'il se laisse ouvertement draguer par son "amie", qu'elle pète une crise de jalousie, lui jette son verre de vin à la figure et parte d'un air énervé du restaurant mais non seulement il n'avait plus la moindre envie de faire de l'humour mais en plus il savait parfaitement qu'elle aurait refusé. Se décidant à réagir, il s'arracha du lavabo et relevant la tête, il se plaça face à la rousse qui le regardait d'un air interrogateur.

- Bon allez, viens on va chercher nos vestes et ton sac, on s'arrache. Je prétend que tu te sens mal, je te racompagne chez toi et quand je reviens, je leur dis tout pour nous. Enfin tout, plutôt simplement le fait qu'on est pas ensemble et même loin de ça.

Lorenzo était vraiment trop lunatique par moment et cela avait déstabilisé plus d'une personne. Alors que quelques secondes avant encore il aurait pu passer pour un suicidaire, il était maintenant planté devant la rouquine, les mains dans les poches de son jeans et le regard planté dans le sien comme s'ils étaient juste à une soirée plutôt nulle et qu'il proposait de filer à l'anglaise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Addison Montgomery




✱ ©crédit : Barda & fuckyeahkatewalsh
✱ Nombre de messages : 428

Date d'inscription : 15/02/2011

Feuille de personnage
♦ Relations:
♦ Mon âge:: 38 Ans
♦ Service: Gynéco- Obstétrie

MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   Mer 13 Avr - 21:15

Le sourire qu'avait esquissé Addison Montgomery s'était bien vite effacer laissant place à un sentiment de culpabilité et un peu d'inquiétude. C'était étonnant une fois de plus que, usant un peu de son humour habituel, Lorenzo Donovan tenta de lui remonter un peu le moral surtout lorsqu'elle pensait que l'attribution du surnom " Satan " était totalement justifié. Elle avait le moral dans les talons et puis se sentait responsable de tout ça avant de reporter la faute sur le dos du jeune homme qui, il faut l'avouer, ne la contredit pas.

C'était étrange cette sensation d'être dans la même équipe pour une fois. C'est vrai ils ne se chamaillaient pas comme d'habitude, c'était comme si l'un voulait assurer les derrières de l'autre. D'un autre côté, s'ils voulaient s'en sortir, c'était main dans la main qu'il fallait le faire et si l'inverse se produisait, c'était ensemble qu'ils s'enfonçaient et assumaient les conséquences également. Un certain lien venait de se créer, un lien tout nouveau d'ailleurs. La belle trouvait son collègue de travail presque humain, compatissant. C'était une facette nouvelle qu'elle voyait en lui d'ailleurs ce soir là. C'était bien différent que lorsqu'ils portaient toutes les deux leur blouse blanche montrant qu'ils étaient des personnes avec un certain savoir. L'ego était nettement plus développé dans ses cas là et c'était à qui aurait raison.

Alors qu'il changea de position et se retrouva face à elle, la chirurgienne fini toutefois par oser le regarder en face et puis il suggéra qu'ils quittent les lieux. Peut-être que c'était la meilleurs chose à faire à cet instant là.
Acquiesçant d'un hochement de tête, elle ajouta

- Oui d'accord.... j'espère que ta famille ne m'en voudra pas.


Surprenant. Elle accordait de l'importance à présent, à ce que la famille italienne penserait d'elle. L'envie de faire une bonne image passait avant tout finalement.


Regardant une femme qui venait d'entrer dans la pièce, la rouquine sourit un peu et dit à Lorenzo
- Et puis... je pense qu'il est temps également pour toi de quitter les toilettes des dames, on pourrait croire que tu es un pervers ou que tu comptes violer quelqu'un.


Après avoir légèrement rit, Ils quittèrent ainsi les toilettes pour rejoindre la table. La rouquine se pris alors une mine un peu fatiguée, un peu "chamboulée" et se posa la main sur le ventre pour simuler une légère douleur. Elle présenta donc des excuses aux italiennes

- Je suis vraiment navrée d'avoir quitté la table ainsi mais je ne me sens pas tellement en forme. Désolée de vous faire faux-bond maintenant, j'ai tout à fait conscience que ce n'est pas correcte mais j'ai vraiment besoin de rentrer.... Lorenzo va me ramener


Dit-elle avant de préciser

- En tout cas j'ai été ravie d'apprendre à vous connaître un peu plus, vraiment. Lorenzo a bien de la chance d'avoir une famille aussi affectueuse et attentionnée.


Souriant alors, elle venait d'avoir des propos qu'elle pensait vraiment. Là elle ne jouait pas, c'était ce qu'elle pensait qui était dit et puis, comparant sa propre famille, ce n'était pas du tout la même atmosphère. D'ailleurs, elle en avait presque honte. Dire qu'elle n'appelait même pas sa mère "maman" et que ça n'était jamais arrivé. Ce n'était pas du tout le même genre de relation qu'elle entretenait avec sa famille que celle que Lorenzo avait avec la sienne.


Quittant ainsi le restaurant avec le ténébreux, ils se retrouvèrent un court instant dans le véhicule de sport.

- Je payerais l'addition. Tu m'enverras la facture d'accord ?


Décida t-elle se sentant pour une raison inexplicable un peu coupable de " fuir comme une voleuse ". Restant silencieuse un court instant, elle regardait droit devant et puis avoua alors

- Je crois que j'ai besoin d'un remontant.

Par remontant, elle parlait bien évidemment d'un verre. Histoire de se remettre un peu de tout ce qui venait de se passer. Puis peut-être qu'après une nuit de sommeil par la suite, elle oublierait un peu cette journée... elle l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Buongiorno Mama Donovan ( PV Lorenzo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG ::  :: 
HALL D'ENTREE
 :: Entrée principale & Accueil
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit